22.8 C
Toulon
samedi 25 juin 2022

La ville de Six-Fours s’investit dans la lutte contre les noyades 

Le ministère des sports à mis en oeuvre en 2019 un plan de lutte contre les noyades et une aide à la découverte du milieu aquatique pour les plus jeunes.

« Cela peut prêter à sourire car nous vivons dans une région bordée par la Méditerranée, mais je vous assure qu’il n’y a pas la culture de l’eau dans toutes les familles. Certains enfants ont de grosses appréhensions lorsque nous les rencontrons pour la première fois, non pas parce qu’ils ont vécu une mauvaise expérience mais parce qu’ils n’ont jamais pratiqué » explique Anne-Sophie Quillien, directrice de l’association l’A.S les cachalots. Ainsi, depuis la fin du mois de mai, les enfants des grandes sections de maternelles et quelques enfants de moyennes section de 4 écoles différentes de la ville (Le Belvédère, La Meynade, Les Playes et Le Brusc) bénéficient d’une séance par jour de découverte de sensations aquatiques.

La directrice reprend : « Nous ne leur apprenons pas encore à nager, les enfants de moins de 6 ans ne sont pas encore experts en coordination, mais nous leur donnons les bases pour que l’eau ne soit plus perçu comme une crainte et surtout qu’ils aient les bons réflexes. Ainsi, ils découvrent la flottaison, la respiration, et le déplacement. Ils  peuvent donc prendre confiance en eux. » Sandra Kuntz, adjointe aux affaires scolaires reprend : « Nous avons débuté l’opération quelques années auparavant mais la crise sanitaire est venue bouleverser les habitudes. L’opération est gratuite pour les parents et se déroule sur le temps scolaire. Pour avoir assisté à un conseil de classe dans une des écoles, je peux vous dire que les parents sont ravis du résultat et que les enfants apprécient l’expérience. »

Patrick Perez, élu au maire et trésorier de la Fédération Française de Natation poursuit : « On ne pouvait pas trouver un meilleur moyen pour dégourdir les enfants que de leur créer un espace temps dans une piscine avec des formateurs qualifiés. L’A.S Cachalot fait du très bon boulot. » Et pour que l’expérience soit partager par le plus grand nombre, dès le 4 juillet prochain, lorsque l’opération « classes bleues » sera terminée, l’association organisera des stages ouverts à tous les âges pour les enfants de la ville. Ces derniers dureront une semaine durant laquelle les plus jeunes auront un cours par jour.

André Mercheyer, adjoint au sport termine : « En moyenne l’été, 500 enfants passent par ici. Les parents sont désireux d’offrir de bonnes conditions à leurs bambins pour apprendre à nager, mais il y a aussi des grands-parents qui sont soucieux de voir leur progéniture s’amuser en toute sécurité. »

spot_img

Nos derniers articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_img

Vous aimez nos articles ?


Abonnez-vous à notre newsletter !