La Seyne-sur-mer : La Ville accélère le plan Vélo !

Le confinement et les incitations de l’Etat ont permis à La Seyne-sur-Mer d’accélérer l’aménagement de pistes et de voies cyclables à Youri Gagarine et Toussaint-Merle, ainsi que le traçage de sas à vélos au 8 mai

« L’épidémie a amené le Gouvernement à profiter du confinement pour accélérer le Plan vélo, explique le maire. La loi en effet, nous oblige à prévoir des aménagements pour les modes de transports doux pour tous travaux de voirie entrepris. Mais nous avons souhaité aller encore plus loin ! ». C’est grâce au confinement et en concertation totale avec la Métropole TPM qui a aussi son plan Vélo, que nous avons pu aménager, là où c’était possible, des pistes cyclables, des voies incitatives aux modes doux et, des sas à vélo. »

« C’est grâce aussi à des associations pugnaces qui nous interpellent que nous avons voulu aller plus loin. Avec l’idée d’aménager des équipements partout où on pouvait le faire », ajoute Marc Vuillemot.

Pistes cylclables et sas à vélo

D’ores et déjà, sur l’avenue Youri Gagarine, une voie de circulation a été entièrement neutralisée et dévouée aux vélos, et autres modes dits doux (voir photo ci-dessus). Il s’agit de la voie sortante de la ville. Dans l’autre sens, vers le centre-ville, c’est une voie incitative qui a été mise en place, avenue Gambetta, afin de diriger les vélos vers la zone de rencontre du cœur de ville (voir photo ci-contre). Une zone où, de fait, ils sont plus au calme. Le retour se fait par la rue Émile Zola qui remonte vers le Nord. Cet équipement est en période de test. D’où la couleur jaune du marquage au sol.

Au rond-point du 8 mai 1945, à hauteur des feux de signalisation des sas à vélo ont été installés. De couleur verte, ils permettent aux vélos de se positionner devant les autres véhicules et de se diriger vers leurs voies de circulation en toute sécurité (voir photo ci-contre). Les véhicules sont ainsi incités à leur laisser la priorité au démarrage. Ces équipements ont déjà fait leur preuve dans de nombreuses villes en France et en Europe.

Au boulevard Toussaint-Merle, la voie était juste assez grande pour pouvoir aménager deux voies cyclables (voir photo ci-contre). Les marquages au sol ont pu être réalisés très rapidement pendant le confinement, et force est de constater que ces voies permettent de freiner considérablement la vitesse des « 4 roues » sur cette portion de route, entre l’atelier mécanique et le rond-point Casanova.

« Prime TPM » et « Coup de pouce Vélos »

Pour inciter encore plus de Seynois en enfourcher un vélo électrique, et dans le cadre de sa politique de mobilité en faveur des modes doux de déplacement, la métropole TPM s’engage, auprès des particuliers et à hauteur de 25%*, pour l’achat d’un vélo à Assistance Électrique (VAE).

Enfin, l’État, à la fin du confinement, a mis en place le « Coup de pouce vélo ». Il offre une prise en charge jusqu’à 50€ pour la remise en état d’un vélo au sein du réseau des réparateurs référencés sur cette plateforme, assure la prise en charge d’une séance d’un accompagnement à l’usage du vélo (prise en main, circulation en ville, itinéraire adapté, etc.) au sein du réseau des vélo-écoles référencées sur cette plateforme, et, offre la prise en charge de 60% des coûts d’installation de places de stationnement temporaire vélo pour les collectivités, les pôles d’échanges multimodaux, les établissements d’enseignement, les bailleurs sociaux et les résidences étudiantes.

Sylvette Pierron. Le Seynois

Un commentaire
  1. Bonjour je m’appelle Patin Thierry, j’ai muté sans copinage dans le département du Var en 2000 au département direction des routes , pour suivre et aménager le parcours cyclable du littoral PCL de Six Fours les plages à Saint Raphaël, un projet magnifique malheureusement jamais abouti dans sa totalité, j’étais dessinateur projeteur et projeteur à son importance, car les aménagements cela ce programme de façon cohérente de sorte que les pouvoirs publics consultent et proposent plusieurs solutions éventuellement bref, par miracle on redécouvre le besoin de ces aménagements, tant mieux mais faire n’importe quoi sans cohérence territoriale sans jalonnement en ne respectant aucune réglementation et surtout en risquant de mettre en danger les usagers là excuser moi mais alerte les aménageurs et les élus locaux se mettent en danger respectez au moins une loi qui date de 94 je crois la loi Laure elle explique beaucoup de choses, il existe au département du Var une charte de recommandations des aménagements dit doux piétons vélos sans moteur vous pourriez vous en inspirez.
    Cette expérience pour ma part à durer 10 ans l’ensemble des départements de France travaillés ensemble L’ADC association des départements Cyclables
    Les retours d’expériences ont permis de voire et de traiter tout type d’aménagement Voies vertes, piste en site propre, bandes cyclable zone partagée, bref tout et j’insiste sur tout type d’aménagement ou presque.
    Mes coordonnées peuvent être publiés je serais répondre
    Bien cordialement
    Thierry Patin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous aimez nos articles ?

Abonnez-vous à notre newsletter !