LA SEYNE : La tour du Gère (quartier Berthe) vidée de ses habitants et cloisonnée pour lutter contre le trafic de drogue

Dans le quartier de Berthe, la tour du Gère est devenue, au fil des ans, le quartier général des dealers de drogue, rendant la vie de ses habitants impossible. Dans le courant du mois de janvier, ces derniers se sentant en « insécurité » se sont révoltés demandant des actions concrètes.  

« La priorité : sécuriser la tour »

Depuis une semaine, les hommes s’activent autour de la tour. Les derniers occupants ayant quitté les lieux lundi 11 février pour être relogés, depuis, des professionnels du bâtiment ont pour mission de « sécuriser, tôler, et murer la tour ».

4 millions d’euros investis par la puissance publique.

Marc Vuillemot, maire de la commune, raconte : « C’est un vrai gâchis. La tour du Gère fait partie des derniers immeubles à avoir été livrés dans les années 70. On parle ici de 64 appartements sur 16 étages et ce sont des beaux, grands et vastes logements. L’immeuble a en plus fait l’objet d’une réhabilitation récente dans le cadre du Plan de rénovation urbaine. La puissance publique a investi beaucoup d’argent dans ce projet. On parle de 4 millions d’euros pour de la réhabilitation, de la réparation de dégradations et des travaux de résidentialisation. C’est un vrai gâchis, surtout lorsqu’on sait le nombre de familles qui attendent d’être logées. Mais la raison m’oblige à agir. »

Un immeuble hermétique.

Il reprend : « Les derniers déménagements ont eu lieu en début de semaine. Nous n’avons voulu brusquer personne pour ne pas ajouter un traumatisme. À chaque fois qu’un appartement se libérait, on murait pour éviter les squatteurs. À présent, on ajoute des portes métalliques et des joints des soudures afin que l’immeuble soit entièrement hermétique. Car le but n’est pas de laisser la place vide pour les briguants. » 

Quel avenir pour la tour ?

Le premier magistrat termine : « L’immeuble doit servir à quelque chose, il faut le transformer, il faut faire quelque chose d’exceptionnel. Nous allons lancer un concours d’idées et voir ce qu’il en sort, mais pourquoi ne pas miser sur une « Cité éducative »? C’est une prise en compte de l’adolescent dans son temps de vie, c’est à dire scolaire mais aussi familial, loisir … Si les gens du quartier pouvaient se réapproprier le lieu, ce serait une belle aventure ». 

(Pour recevoir toute l’actualité, les articles et les événements de votre commune dans votre boite mail chaque matin GRATUITEMENT, abonnez-vous à la newsletter en indiquant votre adresse mail dans un message juste en dessous 😉 )

Un commentaire
  1. Ils nous faut un centre médical
    Une crèche pour les parents qui travaillent un centre de formation pour tous des ateliers pour les femmes cuis.trico.couture un salle ordinateur pour apprendre des volontaires pour traduire aux étrangers des endroits où les enfants font leurs devoirs une salle de jeux de société etc à mediter mais super projet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous aimez nos articles ?

Abonnez-vous à notre newsletter !