La première phase de travaux des ateliers mécaniques se poursuit

En décembre dernier la municipalité engageait les premiers travaux de déconstruction et de désamiantage des bâtiments des ateliers mécaniques.

Depuis, les derniers vestiges de l’ancien chantier naval de la commune de La Seyne-sur-mer laissent place à un centre commercial et un cinéma. 

Selon le maire Marc Vuillemot l’opération est « nécessaire d’abord à la vie sociale du territoire, puis pour conforter l’emploi  (on parle d’une centaine de nouveaux postes)  et  enfin pour l’aménagement urbain ». 

Pour ne pas « changer le paysage » des Seynois, l’esprit Bric et les nefs du bâtiment construit en 1905 seront conservés.

Il faudra pourtant (peut-être) attendre fin 2018 pour que le constructeur puisse commencer son oeuvre. En effet, le permis de construire accordé fait l’objet d’un recours au tribunal administratif de Toulon.

En cas de feu vert de la part des magistrats, l’opération devrait prendre deux ans de plus pour ne se conclure qu’en 2020. La municipalité se dit impatiente, et les riverains également.

Monique, croisée sur le marché cette semaine explique : « Ce bâtiment défigure notre belle ville depuis déjà trop de temps. Il faut que cela cesse. »

Géraldine, quant à elle, pense aux gains  : « Il est nécessaire que la commune possède son propre cinéma! Ça nous manque depuis si longtemps ». 

Sylvain est plus nostalgique : « C’est un monument du passé. Le détruire c’est comme renier un peu de notre histoire. Je suis très heureux que la façade soit conservée dans ce projet de construction. C’est très important, je pense, pour les Seynois qui comme moi ont des grands-parents qui ont oeuvré sur les chantiers ». 

 

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous aimez nos articles ?

Abonnez-vous à notre newsletter !