La mignonnerie du jour : Ce chat passait ses nuits à ouvrir les portes de son refuge à ses congénères

On se rend aujourd’hui aux États-Unis, où un drôle de chat farceur a mené la vie dure aux bénévoles du refuge où il avait été recueilli.

Quilty, un chat de 6 ans, a passé plusieurs jours à l’isolement, dans un refuge pour animaux de Houston, aux États-Unis. À l’écart des autres félins. La raison ? Son talent à ouvrir une porte.

Confondu par les images de vidéosurveillance

Cette histoire surprenante commence quand Quilty arrive au refuge, il y a quelques mois. Juste après son installation, les employés commencent à assister à de curieuses scènes.

La nuit, les portes s’ouvraient mystérieusement et les félins en profitaient pour sortir et se balader partout dans le refuge. « On arrivait le matin et on devait aller chercher quinze chats qui avaient fait les fous pendant la nuit », résume Jennifer Hopkins, responsable de la communication de la structure, au micro de CNN.

Le chat a été placé à l’isolement :

Lassés par son comportement rebelle, les employés de Friends for Life ont décidé d’employer la manière forte pour le punir : placer le chat à l’isolement. Des photos du félin ont été partagées sur les réseaux sociaux le 3 novembre par le refuge, accompagnées d’un message encourageant les internautes à adopter Quilty. « Si vous cherchez un chat intelligent qui s’entend bien avec les chiens mais qui n’apprécie pas les portes fermées, nous avons quelqu’un que vous devez vraiment connaître« , a conclu Friends for Life sur Facebook.

Quilty a, depuis, trouvé un foyer !

Les aventures du chat n’ont en tout cas pas effrayé ses nouveaux maîtres. Depuis mardi dernier, le «ninja des portes», comme il est surnommé sur son profil Instagram, est en semaine d’essai dans une famille possédant deux chiens.

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous aimez nos articles ?

Abonnez-vous à notre newsletter !