La mémoire d’Eugène Baldi honorée à Ollioules

C’est avec beaucoup d’émotion que la grande famille des marcheurs de la Godasse Bagnado a rendu hommage à un pur Ollioulais, Eugène Baldi, qui s’est investi pendant plus de 20 années, passées à la présidence de cette association emblématique du bien vivre de la commune d’Ollioules.

Créée en juin 1977, la Godasse Bagnado a toujours eu pour activité principale la randonnée pédestre dans un but de découverte et de protection de la nature. Mais surtout la Godasse Bagnado c’est un esprit d’entraide, de partage, d’amitié et de bons moments passés à arpenter collines et chemins.

C’est ce qui avait séduit Eugène Baldi et son épouse Marie-Thérèse lorsqu’ils ont adhéré à l’association et participé à la 2ème sortie aux côtés de Raoul Decugis et Christian Bercovicci les fondateurs.

Ollioulais depuis des générations Eugène Baldi, artisan plombier-chauffagiste de métier, a eu le bonheur de croiser la route d’une charmante parisienne, Marie-Thérèse. C’est par amour qu’il a rejoint pendant 10 ans les brumes de la capitale avant de retrouver sa chère commune d’Ollioules aux côtés de son épouse et avec leurs deux enfants Olivier et Franck, venus combler leur bonheur. A travers ses activité au sein de la FCPE Marie-Thérèse Baldi a fait la connaissance de Jean-Marie Cruvellier qui lui a parlé de cette Godasse Bagnado, nouvellement créée. L’occasion était trop belle de randonner en groupe et en toute sécurité sur Ollioules, ses environs et plus largement dans toute la Provence et même au-delà. A l’époque, l’association rassemblait toutes les générations et grâce aux connaissances de Raoul de nombreux adolescents se sont initiés à la recherche des fossiles ou ont découvert les fours à chaux et les fours à cade…

Au fil des années Eugène et Marie-Thérèse se sont investis au sein de l’association dont ils appréciaient l’ambiance fraternelle. Aussi, lorsque Marcel Fernandez a quitté la présidence, Eugène, qui ne voulait pas que l’association s’arrête, et malgré une charge de travail importante, a accepté de devenir président avec Jean-Marie Cruvellier comme secrétaire.

Et l’histoire a continué, faite de paysages, magnifiques, de solidarité et d’amitié entre les marcheuses et les marcheurs. Cette solidarité s’est exprimée lorsque Eugène, touché par la maladie, a du peu à peu cesser de participer aux randonnées. Lors des assemblées et les fêtes du club, chacune de ses apparitions étaient chaleureusement saluées. Avec beaucoup de pudeur, toutes et tous voulaient lui témoigner respect et affection.

Dans son discours prononcé aux côtés de Marie-Thérèse et de ses enfants, le maire Robert Bénéventi a indiqué que c’était un grand honneur de rendre cet hommage et de saluer le courage mais aussi l’engagement associatif exemplaire d’Eugène Baldi.

« Entre le travail, la vie de famille et l’association son emploi du temps pendant plus de 20 ans a été bien rempli. Et parce que derrière chaque grand homme, il y a aussi une grande dame, je sais ma chère Marie-Thérèse que vous avez été un soutien indéfectible par notre ami Eugène. Comme Raoul, Jean-Marie, moi-même et tant d’autres autour de nous, c’était un enfant d’Ollioules, un enfant de la communale, la fameuse école des garçons, où sous la conduite de Dominique Grillo et Faustin Barbaroux, c’est toute une génération qui s’est épanouie dans l’amour et le respect de notre belle commune d’Ollioules. A travers lui, nous honorons ces femmes et ces hommes qui bénévolement, sans compter leurs heures, agissent le plus souvent dans l’ombre pour préserver les valeurs de partage, d’amitié et de solidarité.  Je remercie toutes celles et tous ceux qui continuent à faire vivre la Godasse Bagnado en participant activement à la vie de notre commune, que ce soit lors du trail de noël ou en organisant des représentations théâtrales au profit du Téléthon. Votre générosité et votre engagement nous permettent de dire conformément à notre label « qu’il fait bon vivre à Ollioules ».

Jean-Marie Cruvellier, actuel président de l’association, a lui rappelé « 27 années d’amitié et de complicité avec un homme toujours disponible, toujours prêt à rendre service et attentif à tous les membres de l’association ».

En présence de nombreux élus et adhérents de l’association, une plaque, donnant le nom d’Eugène Baldi à la salle mise à la disposition de l’association par la ville, a été dévoilée.

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous aimez nos articles ?

Abonnez-vous à notre newsletter !