La fête de la Tomate est une réussite pour la cinquième année consécutive

Chaque année, sur la place des poilus, à Six-Fours, la Tomate, ce fruit emblématique de la Région est mis à l’honneur. Les prémices de la grande fête rouge et verte avaient lieu samedi en fin d’après-midi. Dimanche matin, la Place était prise d’assaut par les enfants, venus profiter des nombreux jeux installés, et les anciens, heureux d’assister aux nombreuses animations.

« Il ne s’agit pas d’un marché provençal … »

Comme la fête de la figue ou de l’ail dans les communes avoisinantes de la région, Dominique Ducasse, adjointe à la culture, souhaitait organiser une manifestation amusante autour de la tomate. Ce produit typique de notre région nourrit la passion de producteurs locaux qui s’ingénient à cultiver, ou même créer, de nouvelles variétés chaque fois plus goûteuses. Elle précise pourtant : « Il ne s’agit pas d’un marché provençal, mais bien d’une manifestation ludique et vouée à la découverte de ce fruit et de toutes ces saveurs’. 

« Apprendre aux enfants, ce qui est naturel et ce qui ne l’est pas ».

« Ce sont les couleurs, les odeurs et même le goût de la Provence que nous avons ici sur cette place » raconte une personne âgée à un enfant. De stand en stand, le petit garçon découvre des tomates rouges, vertes, de formes allongées, « des toutes bizarres » et quelques-unes « si grosses qu’elles ne semblent pas réelles ».

Le maire de la commune Jean-Sébastien Vialatte explique: « C’est pour cette raison que ce genre de journée est essentielle. Il faut retourner à l’essentiel, aux produits de la terre, montrer aux enfants ce qui est naturel et veiller à ce qu’ils aient une bonne alimentation ».

 

« Avant j’aimais le Sud, maintenant j’aime Six-Fours et ses traditions… »

Un peu plus tard, l’association Six-Fournaise, Lou Raioulet a donné un spectacle. En sabot, de nombreuses femmes, et quelques hommes, ont dansé pour le public et joué de la musique traditionnelle.

Les membres du Lou Raioulet ont offert une danse traditionnelle en costume au public.

Les passants ravis, ont applaudi et « filmé la scène pour les réseaux sociaux » explique Gisèle. « J’adore! C’est un véritable petit échantillon d’Histoire Contemporaine que nous avons devant nous. Je suis de région parisienne et j’aime le sud pour le soleil, le chant des cigales et les plages. Aujourd’hui, je peux ajouter que j’aime aussi Six-Fours et le respect de ses traditions et ses produits locaux ! » 

(Pour recevoir toute l’actualité, les articles et les événements de votre commune dans votre boite mail chaque matin GRATUITEMENT, abonnez-vous à la newsletter en indiquant votre adresse mail dans un message juste en dessous 😉 )

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous aimez nos articles ?

Abonnez-vous à notre newsletter !