Jusqu’au 29 septembre au couvent des Observantins, Exposition « Ouvert pour l’inventaire » réalisée par le conseil régional

De la petite cuillère à la cathédrale, de la cabane de berger aux écoles de nos villages, du four à pain aux viaducs… notre région recèle d’exceptionnelles richesses patrimoniales culturelles et architecturales, dont la Région a pour mission de réaliser l’Inventaire Général.
L’exposition « Ouvert pour inventaire », présentée au couvent des Observantins jusqu’au 29 Septembre  vous propose de découvrir ou mieux connaitre  l’ensemble de ce patrimoine de Provence-Alpes-Côte d’Azur. Elle est l’aboutissement du travail d’études et de recensement mené par les collaborateurs du service de l’Inventaire général du patrimoine de la Région – historiens, documentalistes, photographes…
L’Inventaire général du Patrimoine culturel, un travail précis pour une recherche historique
Créé en 1964 par André Malraux, alors Ministre des Affaires culturelles, l’Inventaire général du Patrimoine culturel recense,
étudie et fait connaître le patrimoine architectural et mobilier français.
« De la petite cuillère à la cathédrale », tout ce qui compose le paysage quotidien, même dans ses formes les plus modestes, est pris en compte, répertorié, photographié et situé dans son contexte historique, sociologique, artistique et technique.
Progressivement mis en place sur tout le territoire sous la tutelle du ministère en charge de la culture, l’Inventaire a été transféré aux Régions par la loi du 13 août 2004. C’est, depuis lors, la seule compétence culturelle décentralisée confiée par l’Etat aux Régions.
Chaque édifice ou objet mobilier inventorié fait l’objet d’un dossier illustré de photographies ou de relevés, complété par les références de la documentation historique utilisée et éventuellement d’une analyse critique.
L’Inventaire général fournit des données exhaustives, homogènes, comparables, accessibles à tous. Méthodes, outils et systèmes documentaires sont normalisés à l’échelle nationale, sous le contrôle de l’État en charge de l’élaboration des normes scientifiques et techniques.
Qui réalise l’inventaire ?
En Provence-Alpes-Côte d’Azur, le service de l’Inventaire général compte 17 personnes exerçant toute la palette des métiers rendus nécessaires par l’immensité du champ d’investigation, le caractère systématique et scientifique de la démarche, ainsi que par l’évolution constante des technologies numériques de restitution au public.
Lors de l’ouverture de l’exposition le Maire Robert Bénéventi a remercié le président  du Conseil Régional Renaud Muselier d’avoir permis à la ville d’Ollioules d’accueillir ce travail. Il a félicité les fonctionnaires représentant la Région,Monsieur Pascal Guillermin, chef de cervice adjoint, Direction de la Culture, Service Patrimoine Traditions et Inventaire et Mme Brigitte Fournel, chargée de la documentation service de l’inventaire.
Le maire a souligné que la ville fait aussi, depuis de nombreuses années, des efforts importants pour sauvegarder l’ensemble du patrimoine du plus prestigieux comme l’église Saint Laurent, monument classé, la maison du patrimoine actuellement en cours de restauration par la Métropole TPM et qui va devenir un véritable bijou architectural, les vestiges du château féodal mais aussi des sites plus modestes comme le pigeonnier situé promenade de la Reppe.
Parfois à l’occasion de chantiers  des vestiges apparaissent permettant de mieux comprendre l’histoire de la  commune. Cela a été le cas lors de travaux au Trémaillon où un morceau du rempart  a été enchâssé dans un local devenu depuis le Musée archéologique Bottin Layet.
Exposition « Ouvert pour l’inventaire » au couvent des Observantins jardin Frédéric Mistral
Jusqu’au 29 septembre 2019
Du mardi au samedi de 10h à 12h et de 15h à 18h
Dimanche de 10h à 12h (sauf le dimanche 22 septembre de 10h à 12h et de 15h à 18h, à l’occasion des journées du patrimoine)
Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous aimez nos articles ?

Abonnez-vous à notre newsletter !