Journée d’études internationale « Presse et genre » le 13 septembre prochain

Les médias renforcent-ils les stéréotypes ou appellent-ils à s’en affranchir ? Sur la question du genre, des chercheurs français et espagnols présentent leurs travaux sur la capacité de la presse à construire des systèmes de représentations.

 Violences conjugales et féminicides, Journée internationale des droits des femmes, mariage homosexuel et droits LGBT+, affaires DSK et Weinstein… La question du genre a pris une place centrale au sein des débats sociétaux, pro et anti s’affrontant sur la place publique autant que dans l’espace médiatique. Les journaux et la presse spécialisée contribuent eux-mêmes à déchaîner les pasionaria en transmettant un point de vue, des opinions, des idées…

À travers l’exemple de la presse hispanique – passerelle vers la presse française –des chercheurs présenteront vendredi 13 septembre, à l’initiative des enseignants-chercheurs Jules Sorbac, (laboratoire Babel/ Université de Toulon) et Évelyne Coutel (IHRIM/ ENS Lyon), leurs travaux autour du traitement du genre. De quelle manière la presse espagnole intervient-elle dans la mise en scène des stéréotypes ? Se contente-t-elle de perpétuer les valeurs et codes socioculturels hégémoniques ? ou incite-t-elle ses lecteurs à les dépasser, voire les subvertir ?

Cette journée d’études internationale permettra l’intervention d’experts du sujet en France et en Espagne ainsi que celle d’une journaliste espagnole spécialisée dans les questions du genre et du féminisme pour répondre aux questions du public.

Presse et genre

Vendredi 13 septembre

Bâtiment PI – salle FA715 – campus de Toulon Porte d’Italie

Ouvert et gratuit

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous aimez nos articles ?

Abonnez-vous à notre newsletter !