Insécurité à La Seyne-Sur-Mer, les demandes du maire, la réponse du gouvernement

Depuis plusieurs semaines, le maire de la commune de La Seyne-sur-Mer, Marc Vuillemot, cherche à interpeller les membres du gouvernement sur le sentiment d’insécurité grandissant des habitants de la ville. 

Une recrudescence des violences :

Devant la recrudescence des violences qui ont lieu dans sa ville, le maire de la commune, Marc Vuillemot, a rédigé une lettre , le 29 juin dernier, au premier ministre Edouard Philippe pour exprimer « le sentiment d’insécurité lourde et la terreur que vivent les 13.000 habitants du plus important ensemble d’habitat social du Var, le quartier Berthe (…) ». Il avait demandé, entre autres, « un renfort des moyens humains de sécurité absolument indispensable ». Le courrier est resté sans réponse.

« Une présence policière constante et visible »:

Après l’homicide d’un homme de 27 ans en pleine rue le week-end dernier,  il compose une nouvelle lettre. « Je réclame une présence policière constante et visible, de nature à rassurer la population », a-t-il précisé.

C’est Gérard Collomb qui lui a finalement répondu le 7 août dernier. « Je partage votre attention quant à la situation de la circonscription de sécurité publique de La Seyne-sur-Mer », explique le ministre de l’intérieur, dans une missive dont le contenu est révélé par Var-Matin.

« Une demande étudiée avec attention »:

Selon le ministre de l’Intérieur, les effectifs y « sont au-delà » de la moyenne de territoires comparables. Il garantit néanmoins que « la possibilité d’affecter de nouveaux policiers sera étudiée avec attention ».

« J’ai souhaité cette année que des renforts estivaux exceptionnels soient affectés dans le département du Var », explique Gérard Collomb, qui assure que les atteintes aux biens et aux personnes ont ainsi diminué.

« S’agissant des faits de violences avec arme à feu survenus dans votre commune, les investigations se poursuivent. Mes services restent également mobilisés dans la lutte contre toutes les formes de trafic de produits stupéfiants », ajoute le ministre qui mentionne des perquisitions menées dans un appartement.

« Des pistes intéressantes » :

Jeudi 9 août, Marc Vuillemot, répond : « Vous partagez la préoccupation des populations et des élus du territoire métropolitain du « Grand Toulon », dont mes concitoyens de La Seyne-Sur-mer et notre équipe municipale. »

« Si elle laisse malheureusement planer le doute sur la suite qui sera donnée à certaines de nos demandes, je note néanmoins avec intérêt des pistes intéressantes dont je souhaite la mise en oeuvre rapide ». 

« C’est notamment le cas de la police de sécurité du quotidien (PSQ) pour laquelle je confirme qu’il est nécessaire que notre territoire rejoigne le petit nombre de ceux qui sont déjà retenus au titre du programme « de reconquête républicaine ».

Il conclut sa missive en invitant le ministre de l’intérieur à relire la première lettre envoyée le 29 juin dernier et disponible ici.

Pour suivre l’affaire, n’hésitez pas à consulter le blog du premier magistrat. 

(Pour recevoir toute l’actualité, les articles et les événements de votre commune dans votre boite mail chaque matin GRATUITEMENT, abonnez-vous à la newsletter en indiquant votre adresse mail dans un message juste en dessous 😉 )

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous aimez nos articles ?

Abonnez-vous à notre newsletter !