Incendie de Saint-Mandrier : « Nous ne lâcherons rien ». Une cagnotte réunie 9 000€ pour le reboisement de la foret en 3 jours.

Lundi 29 juillet à Saint-Mandrier, la presqu’île s’est embrasée. Si presque 200 pompiers se sont mobilisés rapidement, ce ne sont pas moins d’une trentaine d’hectares de végétation qui sont parties en fumée. 

Le feu est parti du lotissement Petit Pin Rolland puis est descendu vers plage de la Coudoulière, à Saint-Mandrier. Une soixantaine de personnes ont été évacuées du bord de mer à titre préventif.

Gilles Vincent : « J’ai la rage contre ce criminel et ces ayatollah de l’écologie ».

Le soir même, durant le conseil Municipal, le maire de la commune s’est exprimé : « Il n’y a pas eu de blessé, mais 5% de notre territoire est parti en fumée. (…) J’ai la rage contre ce criminel, on me dit qu’il y aurait eu 3 départs simultanés. J’ai aussi la rage contre ces Ayatollahs de l’écologie ou ces inconscients qui refusent de debrouissailler leur terrain et permettent la propagation de l’incendie. Bientôt je les désignerai pour qu’ils rasent les murs quand ils oseront sortir de chez eux. »

« Nous ne lâcherons rien, tout sera comme avant ».

« Il faut rester vigilant. À ce criminel, je lui que dit nous ne lâcherons rien, et que nous allons cet hiver avec tous les bénévoles nettoyer la forêt et replanter pour effacer son crime, J’en fais le serment. »

La foret massacrée, le domaine de l’Ermitage touché, des engins agricoles non assurables brulés, les riverains s’organisent.

Sur les réseaux sociaux, le premier magistrat reprend: « L’Ermitage a été touché et tout le matériel agricole a été incendié. Celui appartenant à la mairie était assuré et nous sera remboursé. Michel notre métayer a perdu des engins agricoles non assurables, et sa voiture personnelle. Nous nous devons de l’aider pour qu’il puisse continuer à assurer son métayage. C’est pourquoi je vous incite à participer à une cagnotte en ligne:  une partie sera réutilisée pour le reboisement et une autre partie pour aider à racheter le matériel agricole de Michel. Ensemble, démontrons que les Mandréens sont solidaires. » 

Presque 9 000€ récoltés en 3 jours seulement par le biais d’une cagnotte en ligne, des moyens supplémentaires octroyés par la Métropole et le Conservatoire du Littoral. 

Gilles Vincent remercie : « Merci au Président de la Métropole Hubert Falco et ses collaborateurs qui viennent de débloquer 90 000 € et des moyens humains pour effectuer les premiers travaux dans les zones incendiées. Merci à tous ceux qui se mobilisent pour que la cagnotte ouverte (…) permette à Michel notre métayer de racheter du matériel pour continuer son oeuvre. Elle atteint en trois jours 9 000€.
Merci à l’ONF qui nous a trouvé une solution pour que les arbres touchés par l’incendie puissent être coupés et évacués à l’usine de Gardanne pour qu’ils soient brûlés en fabricant de l’électricité.
Merci au Conservatoire du Littoral qui vient de m’assurer qu’ils mettront une enveloppe de 140 000 € pour remettre en état les matériels atteint par l’incendie et faire les travaux de replantation dans la forêt de l’Ermitage. Merci au Président du Département Marc Giraud pour son soutien car nous devons nous rencontrer bientôt pour voir les modalités d’aide. »

Le maire de la commune conclut son allocution par un message d’espoir : « Je reviendrai bientôt vers vous pour vous expliquer comment nous allons dés le mois d’Octobre faire le nécessaire pour effacer ce paysage dantesque car notre forêt vaut bien ce geste. Je sais que je pourrai compter sur vous. »

(Pour recevoir toute l’actualité, les articles et les événements de votre commune dans votre boite mail chaque matin GRATUITEMENT, abonnez-vous à la newsletter en indiquant votre adresse mail dans un message juste en dessous 😉 )

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous aimez nos articles ?

Abonnez-vous à notre newsletter !