Hommage à M Jean Landré

C’est avec une grande tristesse que la ville d’Ollioules a appris la disparition de Monsieur Jean Landré. Originaire d’Eure et Loire, Monsieur Landré avait eu, avec son épouse Suzon, elle-même originaire du Loiret, le coup de cœur pour notre commune où depuis de très nombreuses années ils séjournaient plusieurs mois par an.

Engagé dans le maquis dès sa prime jeunesse Jean Landré avait gardé de son passé d’ancien combattant, la passion de l’Histoire et une admiration sans bornes pour le Général de Gaulle. Après une carrière en qualité de menuisier et dans l’agencement, M Landré a mis à profit sa retraite pour s’adonner à de nombreuses passions.

Collectionneur averti il a tout au long de sa vie amassé de nombreux documents, journaux, affiches et articles spécialisés ayant trait aux conflits de l’histoire, de la guerre Franco-Prussienne à la guerre d’Algérie.
Il a d’ailleurs souvent exposé ses documents dans notre commune avec le soutien de l’Association Nationale des Anciens Combattants de la Résistance dont il était un membre très actif et le porte-drapeau aux côtés de son ami le regretté Claude Schmitt.
Philatéliste hors-pair il avait une très impressionnante collection de timbres et enveloppes dédiés au Général de Gaulle, qu’il exposait aussi régulièrement.

À Ollioules, Jean et Suzon Landré avaient trouvé de nombreux amis et ils s’étaient beaucoup investis dans le monde associatif. Jean aux côtés de Joël Digo au sein de l’amicale de la Reppe et avec Suson auprès de l’association Ollioules d’Abord. En 2005 ils avaient été faits citoyens d’honneur de la ville d’Ollioules par le maire Robert Bénéventi à l’occasion de leurs noces d’or.
Parents de deux garçons Marc et Michel ils ont eu le bonheur d’avoir plusieurs petits-enfants et arrières petits-enfants.
M Landré ayant été inhumé sa région natale, la ville a transmis à son épouse les condoléances du conseil municipal.

Légendes photos: M Landré aux côtés de M Robert Bénéventi, maire d’Ollioules et de M Claude Schmitt, président de l’ANACR, en 2015 lors du vernissage de l’exposition « d’une guerre à l’autre »  et M et Mme Landré pour leurs noces d’or en mai 2005
Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous aimez nos articles ?

Abonnez-vous à notre newsletter !