Gilets Jaunes, vandalisme, lycéens en colère, Marc Vuillemot raconte comment il a vécu les premiers jours de décembre

Pendant les premiers jours de décembre, la France s’est embrasée de colère. La ville de La Seyne-sur-mer ne fut pas en reste : centre ville bloqué par les dockers, manifestations lycéennes qui tournent à l’émeute, vandalisme, gilets jaunes … Au cours de sa rencontre mensuelle avec la presse autour d’un petit déjeuner, le maire de la commune est revenu sur ces instants forts. 

Marc Vuillemot raconte les jours qui suivent l’attaque contre Auchan : « La première chose, c’est l’inquiétude évidemment. Je n’ai pas dormi pendant trois jours, je craignais pour la sécurité des personnes et des biens. Des dégradations sérieuses ont été commises, si je n’ai pas connaissance de personnes blessées, des commerçants ont perdu leur outil de travail. C’était une situation très sérieuse et inédite. »

Il reprend : « En ce qui concerne le mouvement des Gilets Jaunes, je crois qu’il y a un véritable sentiment de détresse qui est exprimé ici. Les réponses apportées par le Président de la République sont selon moi insuffisantes. Je pense que les manifestations et les revendications vont perdurer. » 

Il termine : « Les manifestations lycéennes avaient mal commencées au Lycée Langevin. Les jours suivants, j’ai pu rencontrer les élèves de Beaussier et écouter leurs revendications. Sur le fond,  je ne peux qu’être en accord avec eux et comprendre. »

Photo Crédit : Thomas Ceze

Vous souhaitez suivre gratuitement l’actualité de votre commune, des alentours et être averti des événements avant qu’ils ne se produisent ? Abonnez-vous et recevez chaque jour la Newsletter dans votre boite mail ! Ne Manquez plus rien !

2 Comments
  1. Cela fait quelques années que sans être un oiseau de mauvais augure je dis souvent dans des conversations qu’un jour (et je ne parle pas que de La Seyne) les banlieues vont nous « péter à la gueule ». Je ne souhaite surtout pas lancer un débat quel qu’il soit, c’est un simple avis!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous aimez nos articles ?

Abonnez-vous à notre newsletter !