12.5 C
Toulon
samedi 1 octobre 2022

Exposition : De la Chapelle des pénitents blancs au sanctuaire de la miséricorde.

Le week-end dernier avait lieu une exposition et une série de tables rondes au sujet d’un lieu emblématique de la ville de Sanary-sur-mer. Edifice patrimonial par excellence, la modestie de son architecture contraste avec la richesse de son histoire. Construite vers 1580, le Sanctuaire de la Miséricorde est l’une des plus anciennes chapelle de la ville, et devient rapidement un lieu central de la vie communale.

Le nom de la chapelle évolue au fil des siècles : autrefois chapelle Notre-Dame de Consolation dite des Pénitents blancs, son nom change au milieu du XIXème siècle pour s’appeler Notre-Dame de la Visitation. Puis les reliques de Sainte-Faustine et Saint Jean-Paul II s’y sont installées ainsi que la statue de Jésus miséricordieux, elle devient alors chapelle de la Miséricorde. Depuis 2018, elle est érigée en qualité de Sanctuaire, un lieu sacré, reconnu par l’Eglise comme un édifice important pour l’institution religieuse. Aujourd’hui, le sanctuaire est un lieu de recueillement et de paix pour les paroissiens et témoigne de sa richesse à biens des niveaux.

La chapelle est composée d’une seule nef rectangulaire, à trois travées, avec une voûte romane et un plafond en voûte d’arêtes. Elle abrite des oeuvres remarquables telles que son clocher, ses arcs bou- tants, deux bustes reliquaires de Saint-Nazaire et de Saint-Pierre, la statuette de la Pietà en bois doré, et des statues et des tableaux de scènes clés. Ainsi, la présentation conjointe des oeuvres et de la chapelle au public constitue un véritable intérêt patrimonial.

spot_img

Nos derniers articles

spot_img

Vous aimez nos articles ?


Abonnez-vous à notre newsletter !