Exposition de Béatrice Pothin Gallard, sculpteur et métier d’art d’Ollioules

Lorsqu’elle parle de son art, la sculpture, Béatrice Pothin-Gallard choisi les mots qui déjà évoquent toute la sensualité qui émane de ses créations.

Née de l’autre côté de la Méditerranée, intéressée par la peinture dès l’âge de 12ans, puis passionnée de dessin, Béatrice Pothin-Gallard prend des cours du soir aux Beaux-arts de Lyon. Puis en 1970 entre aux Beaux-arts de Marseille Luminy et après deux années de travail, elle y découvre la sculpture dans l’atelier de Mr François Bouché.
Elle y poursuit ses études jusqu’en 1977. Après trois années dans l’enseignement public en tant que professeur de dessin, Béatrice Pothin-Gallard se consacre à un travail personnel où le modèle vivant occupe une place prédominante.
Admiratrice des grands peintres flamands de la Renaissance, elle se consacre d’abord au portrait sculpté d’après modèle vivant. Depuis plus d’une quinzaine d’années elle anime un atelier d’art rue Berthelot tout en continuant sa carrière artistique.
Jusqu’au 12 octobre 2019, elle est l’invitée de la galerie de l’Olivier 5/7 rue Gambetta, pour une exposition intitulée « De la terre au bronze ».

Lors du vernissage, Denis Robinot le secrétaire de l’association Echos d’art, qui gère la galerie de l’Olivier, a souligné « les qualités techniques de Mme Pothin Gallard qui réalise des bronzes aux patines variées composées d’oxydes ou de pigments. Son modèle de prédilection la femme, dans des poses tantôt sportives, musiciennes, contemplatives… Elles étirent leurs bras vers le ciel, inventent un mouvement, ou dansent à l’ode des saisons. Deux gémeaux offrent une touche masculine à l’exposition, d’une expression artistique différente, plus énergique, plus forte dans le travail de la matière.


Le maire Robert Bénéventi a félicité l’artiste pour « la subtilité de ses créations et l’énergie que l’on ressent lorsqu’on a la chance de les admirer en si grand nombre. Il a remercié l’association échos d’art pour le soutien logistique apporté aux exposants et il a souhaité que le public vienne nombreux profiter de ces instants de grâce offerts par les oeuvres de Mme Pothin-Gallard ».

Jusqu’au 12 octobre.
Ouvert du mardi au vendredi 15h-18h, samedi 10h-12h / 15h-18h. Fermé les lundis. Entrée libre.
5/7 rue Gambetta.
Tél. Association Echos d’Art 04 94 63 06 92
echosdart@gmail.com
https://echosdart.jimdo.com

Un commentaire
  1. Excellente artiste
    On lui doit la plaque en bronze posée sur l’île du Gaou à Six Fours commémorant le premier film de Jacques Yves Cousteau  » Par 18 Mètres de fond » tourné en 1942

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous aimez nos articles ?

Abonnez-vous à notre newsletter !