8 C
Toulon
vendredi 2 décembre 2022

Expo hommage : Robert Mendoze, peintre figuratif devant l’eternel !

Grâce à son fils Christophe Mendoze, qui préserve avec passion ses œuvres, le talent de Robert Mendoze, peintre disparu en 2017, va être accueilli à Ollioules, à la Criée aux fleurs, 50 rue Nationale du 29 juillet au 15 août 2022. Le vernissage aura lieu le vendredi 29 juillet à 18h en présence de Christophe Mendoze.

Tout le monde connaît le peintre Robert Mendoze, maître du figuratif, digne représentant de l’École toulonnaise, fondateur du groupe 50 avec ses amis J.Burois, G.Louage et P.Anfosso. Quelques rares marchands français mais surtout des étrangers ont fait confiance à ce peintre resté loin du milieu. Mendoze est plus connu à l’étranger qu’en France. Il s’est toujours voulu « figuratif, résolument figuratif ».
Après avoir suivi les cours de l’école des Beaux-Arts de Toulon où il a eu de prestigieux professeurs, il va faire ses armes à Correns durant deux ans et démarre une carrière qui sera bien remplie. Et si notre région fut privilégiée avec de nombreuses expositions, Robert Mendoze s’affranchit aussi des frontières puisqu’il exposa à Montréal, Mannheim, Genève, Monaco, Osaka, Boca Raton (Floride), Long Boat Key (Floride), Atlanta et Londres, jusqu’à ce qu’il nous quitte fin mai 2014.
On peut noter que dès ses débuts dans les années 60 et 70, alors que ces professeurs ou de célèbres marchands comme Armand Drouant lui prédisent un grand avenir, Robert Mendoze remporte de très nombreux prix de peinture prestigieux.
On peut citer notamment, en 1955 le 1er Prix du Rotary International à Menton pour l’exposition du Cinquantenaire, en 1958 le 1er Prix de la Jeune Peinture méditerranéenne à Nice, en 1963 le 1er prix du « Provençal » au Festival d’Avignon, en 1964 le 1er Prix de la ville de Toulon au Festival de Toulon, en 1964 la Première Mention au Prix Frietz à Paris, en 1965 la Première Mention au Prix Fénéon à Paris.

Robert Mendoze, à ses débuts, va surtout travailler la peinture à l’huile, le dessin, la gouache et la linogravure. Il explorait tout type de sujets, même si le paysage restait central dans sa production. Il va également s’attacher à explorer d’autres techniques, comme l’aquarelle, le pastel et la sculpture (plus particulièrement sur bois avec la création de tout un théâtre de Guignol) qu’il réalise en milieu de carrière dans les années 80. Mais la peinture à l’huile et le dessin restent toujours au centre de son œuvre.

Après 64 ans de carrière d’artiste peintre, celui qui fut également professeur à l’Ecole des Beaux-Arts de la Seyne sur Mer, laisse derrière lui une œuvre considérable, que beaucoup auront plaisir à découvrir ou à redécouvrir, avec la présentation d’œuvres jamais dévoilées.

Exposition « Robert Mendoze et sa terre »
Du 29 juillet au 15 août 2022
Salle de la Criée aux Fleurs, 50 rue Nationale
Du lundi au vendredi de 15h à 18h30
Samedi et dimanche 10h à 12h et 15h 18h30
​Entrée libre​- salle climatisée

spot_img

Nos derniers articles

spot_img

Vous aimez nos articles ?


Abonnez-vous à notre newsletter !