Elle découvre un obus dans la terre et le nettoie avant de l’emmener au commissariat. Les démineurs interviennent.

La semaine dernière, les policiers du commissariat n’en ont pas cru leurs yeux. Deux femmes sont entrées dans l’établissement avec une boite en plastique sous le bras. À l’intérieur, un obus « potentiellement en état de fonctionner » précise Var Matin. 

C’est lors d’une balade dans les alentours du Beausset que l’engin de 37 mm a été découvert par deux femmes. Les deux compères ont alors décidé de nettoyer l’objet avant de le transporter jusqu’au commissariat le plus proche sous les coups des 21 heures. Le service de déminage de la sécurité civile à Marseille est intervenu rapidement.

Les forces de l’ordre précisent : « Il a été observé une recrudescence de découvertes de munitions et autres artifices de guerre par des promeneurs et des plongeurs à l’occasion desquelles ces engins ont été ramenés en commissariat de police, dans une brigade de gendarmerie, ou chez un collectionneur. Il est rappelé que le fait de manipuler ou déplacer un artifice de guerre représente un risque pour leurs auteurs ainsi que leur entourage ! « 

(Pour recevoir toute l’actualité, les articles et les événements de votre commune dans votre boite mail chaque matin GRATUITEMENT, abonnez-vous à la newsletter en indiquant votre adresse mail dans un message juste en dessous 😉 )

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous aimez nos articles ?

Abonnez-vous à notre newsletter !