10.4 C
Toulon
mercredi 8 février 2023

Elle assiste à une avant première au Six n’Etoiles et est contactée par Laurent Ruquier pour une émission

L’histoire a débuté un peu comme dans les téléfilms qui passent sur le petit écran. Gabrielle Priolio, qui travaille la terre de ses mains chaque jour au Domaine du Plan de la mer, vaquait à ses occupations en début de semaine sans imaginer que quelques jours plus tard, elle serait sur un plateau de tournage, dans la capitale, pour répondre aux questions de Laurent Ruquier, « un présentateur que tout le monde connait ».

En regardant les réseaux sociaux, elle apprend que Mathilde Seigner présentera son dernier film « Choeur de Rockeur » au Six N’étoiles. Intriguée par la rencontre, elle décide de se joindre à l’événement. « J’ai passé un bon moment, le film était vraiment drôle et l’actrice a présenté son travail au public ce qui était un chouette instant. Je n’avais qu’un regret, ne pas avoir pu échanger avec elle directement. » Quelques jours après, son téléphone sonne. « Un certain Tony, casteur de Laurent Ruquier pour l’émission « Club Première » me demandait si je souhaitais passer dans l’émission pour donner mes impressions. Il avait eu mon numéro de téléphone par Noémie Dumas, la directrice du cinéma. J’étais en même temps excitée mais j’avais un peu d’appréhension. On était vendredi, je devais être sur place lundi. Je n’ai jamais fait de télé et j’aurai été au milieu d’acteurs. Mes parents m’ont dit que l’occasion ne se représenterait certainement plus. »

Avec un sac et des amis qui lui avaient fait la promesse de l’accueillir sur place, la jeune femme d’une vingtaine d’année s’est rendue à Paris pour moins de 24h. « Je n’ai pas eu le temps de réaliser ce qu’il se passait. À peine un pied dans la capitale et je faisais route pour « Le Poinçon »  le restaurant où sont tournés toutes les émissions. Il y en avait 4 ce soir là. Au milieu des stars du petit écran, en quelques minutes, j’avais le micro en main. Sans aucune préparation Laurent Ruquier m’a posé quelques questions. Mon stress s’est dissipé instantanément, j’ai fait comme si nous n’étions que tous les deux. Je n’avais aucune consigne. On m’a simplement demandé de ne pas donner trop de détails sur le film, car j’avais assisté à une avant première et qu’il fallait garder le mystère pour les autres, mais on m’a précisé que si je n’avais pas aimé, il fallait le dire. Mais j’ai adoré! » 

Si Gabrielle a trouvé l’instant enrichissant, elle a aussi aimé les moments partagés avec cette actrice qu’elle affectionne tant : Mathilde Seigner. Elle conclut : « Si j’avais su ce soir là, en rentrant chez moi un peu déçu de ne pas avoir pu parler à l’actrice que j’allais avoir un instant privilégié avec elle quelques jours plus tard je ne l’aurai pas cru! » 

spot_img

Nos derniers articles

spot_img
spot_img

Vous aimez nos articles ?


Abonnez-vous à notre newsletter !