13.1 C
Toulon
vendredi 2 décembre 2022

Des stages à la Marine pour faciliter l’embauche des lycéens de la Coudoulière

Mercredi après-midi, dans les bureaux de Jean-Philippe Toujas, proviseur du lycée de la Coudoulière, on discutait opportunités et avenir pour les jeunes lycéens.

« Trouver un stage au sein de la Marine Nationale pouvait parfois s’avérer compliqué pour nos jeunes. Il y a tout un système de documentation complexe et des signatures qu’ils n’arrivaient parfois pas à avoir dans les temps. Aujourd’hui, en présence du commissaire en chef de première classe, Damien Schneider, nous allons signer une convention pour faciliter les stages au sein des unités du service logistique de la marine afin de pourquoi pas, créer des également des emplois à la suite. » explique le proviseur.

« Cette année, dix-huit jeunes ont trouvé leur premier emploi chez nous, au sein du service appelé « Les spécialités d’ateliers navals », cette année, on pense que quinze postes pourraient être disponibles à Toulon. Au coeur de ce service : on s’occupe de la maintenance : on entretient et on répare le matériel naval à bord des navires à quai ou en mer, on traite la gestion logistique et enfin, on gère l’acheminement et le transit : le personnel s’occupe de préparer et d’expédier  le matériel sur l’ensemble du globe et organise le transport en synergie  avec les services interarmées. » reprend le le commissaire.

Depuis ce mercredi donc, les lycéens auront la chance de pouvoir postuler le plus simplement du monde à des stages au coeur de « cette merveilleuse usine pleine de surprises qui réside au coeur de la ville de Toulon » renchérit Jean-Philippe Toujas.

Damien Schenider acquiesce : « Ce qu’il y a de fascinant actuellement dans les ateliers, c’est que les marins peuvent aussi bien travailler sur des navires qui ont une cinquantaine d’années, et s’outillent dans le même temps afin de pouvoir officier plus tard sur ceux qui vont être créé dans les années 30. C’est un grand écart constant, et pour les passionnés, c’est quelque chose de remarquable. »

Le Major Sertillange, qui sera le référent direct des élèves qui choisiront de réaliser leur stage au coeur du service logistique de la marine explique : « Cette façon d’agir peut aussi permettre de faire découvrir aux jeunes une possibilité de carrière sans qu’ils n’aient à s’engager à partir loin. Il existe au coeur de la marine, des marins qui ne prennent jamais la mer où très peu puisqu’ils sont dans les ateliers. Cette convention permet à la Marine d’aller à la rencontre de nouveaux talents, et aux lycéens de découvrir les choses en grand. »  « Une aubaine pour tout le monde » conclue Jean-Philippe Toujas.

spot_img

Nos derniers articles

spot_img

Vous aimez nos articles ?


Abonnez-vous à notre newsletter !