Des pompiers français fouillent dans les décombres à Gênes

Mardi 14 août, un viaduc à Gênes s’est effondré. Ce drame a couté la vie a presqu’une quarantaine de personnes. Sur les lieux du drame, les sauveteurs oeuvrent pour tenter de repérer d’éventuels survivants. Une dizaine de disparus pourraient toujours se trouver sous les décombres. Des pompiers Niçois ont fait le déplacement pour prêter main forte. 

Des centaines de secouristes fouillent les décombres à la recherche des personnes disparus. Quelques français ont traversé la frontière afin d’apporter assistance aux secours.

Au micro d’Europe 1, Loris, pompier volontaire à Nice et âgé de 22 ans explique : « C’est une casse automobile ! Il y a des voitures entre les dalles, des barres de fer, de l’eau… C’est immense. Et il y a un silence… On a une sensation d’oppression. Je suis venu parce que je veux être utile et chercher les gens … mais pour le moment, je n’ai pas encore trouvé une âme qui vive ». 

(Pour recevoir toute l’actualité, les articles et les événements de votre commune dans votre boite mail chaque matin GRATUITEMENT, abonnez-vous à la newsletter en indiquant votre adresse mail dans un message juste en dessous 😉 )

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous aimez nos articles ?

Abonnez-vous à notre newsletter !