Des nouvelles des Pompiers du Var déployés en Suède

L’Europe du Nord suffoque. Depuis plusieurs semaines, de Norvège jusqu’en Lettonie, la chaleur se fait écrasante et la sécheresse embrase les forêts. Appelés en renfort, les pompiers du Var ont été déployés dès lundi 23 au soir dans le secteur d’Enskogen, sur un feu de 12000 hectares.

Crédit photo France in Sweden.

Rappel des Faits :

Ce ne sont pas moins de 25.000 hectares qui sont déjà partis en fumée. Devant le désastre, et le risque « extrême » de nouveaux incendies, le pays a dû faire un appel à la solidarité européenne.

Un détachement de militaires français spécialisés dans la lutte au sol contre le feu ont fait le voyage pour prêter main forte. Les pompiers des SDIS du sud de la France ont embarqué à leur tour pour se joindre à la lutte.

La Tâche n’est pas aisée :

La première action fut de stabiliser la situation, la seconde, d’endiguer une superficie immense. Déployés en début de semaine, dans la nuit du 24, la Sécurité Civile de France relevait déjà « 423 largages 88h00 de vol pour les canadairs . 17h00 de vol de reconnaissance et d’investigation pour le beech ».

Crédit:  Sécurité Civile France »

Au sol, les hommes pratiquent la manoeuvre de brûlage tactique.

Les hommes au sol s’activent aussi énormément, ils procèdent à la manoeuvre de brûlage tactique.

Le SDIS 83 explique sur Twitter : « Le brûlage tactique consiste, par un allumage le long d’une zone d’appui, à « canaliser » le flanc d’un incendie pour le réduire, ou bien, à terminer l’extinction d’une lisière qui présente des risques de reprise. » « Cette manoeuvre est déterminante. Elle doit permettre d’éviter que le feu ne franchisse la piste forestière et ainsi de protéger un massif de plus de 15 000 ha. » 

« La compétence française dans ces situations est reconnue »

Dans Var Matin, le Commandant Stéphane explique : « La compétence française dans ces situations est reconnue. La Suède est un pays peu habitué aux incendies d’ampleur. Lorsque nous avons procédé à des brûlages tactiques, ils se demandaient pourquoi nous brûlions encore plus de forêt. Mais c’est compréhensible, l’enjeu est énorme pour eux et leur économie liée au bois »

Une reconnaissance nationale :

Si aucune date de retour n’est encore prévue pour les soldats du feu Français, les Suédois se disent extrêmement reconnaissant de leur labeur. Dans les rues, des affiches réalisées par les habitants sont dressées ici et là, sur leurs routes.

(Pour recevoir toute l’actualité, les articles et les événements de votre commune dans votre boite mail chaque matin GRATUITEMENT, abonnez-vous à la newsletter en indiquant votre adresse mail dans un message juste en dessous 😉 )

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous aimez nos articles ?

Abonnez-vous à notre newsletter !