Des centaines de santons au Fort Napoléon du 30 novembre au 22 décembre

Depuis 34 ans déjà les fêtes Calendales liées à la tradition de Noël réjouissent les petit(e)s et les grand(e)s au fort Napoléon grâce à un partenariat rodé entre la Ville, qui offre le bâtiment, et l’association Lei Cigaloun Segnen, qui les organise.

Gageons d’ailleurs que les enfants qui venaient il y a …34 ans s’y rendent désormais avec leurs enfants, voire petits-enfants pour les plus précoces d’entre-eux. Comme à l’origine, nous retrouvons un ensemble de produits permettant de célébrer cette fête familiale, et en premier lieu les santons de la meilleure argile qui soit …et leurs accessoires sans qui la crèche serait un désert sans nom. Et puisque nous évoquons cette autre tradition, rappelons que c’est aussi l’occasion de visiter la crèche animée que tout enfant seynois se doit de découvrir. La crèche est décidément un sujet à plusieurs tiroirs car nous aurons pour cette année également un concours dédié, avec remise des prix le mercredi 18 décembre à partir de 18h. La participation du Cercle Occitan promet aussi de belles animations durant ces après-midi où le temps semble s’être arrêté. Citons le soutien indéfectible de l’Office Seynois Culture et Archéologie et de son dynamique président, Marc Quiviger, qui participe depuis le début à leur succès. Ah mais nous oublions la table, celle que l’on fête sans trop de modération au crépuscule du douzième mois de décembre car des gourmandises font partie des produits présentés et honorés par le public. Enfin, les papilles de l’esprit seront comblées par une exposition de peintures des Imagiers provençaux, association vénérable créée en 1935 par Henri Pertus et André Filippi, l’illustre « Ecole de Toulon ».

Jean-Christophe Vila. Le Seynois

Fêtes Calendales au fort Napoléon, du 30 novembre au 22 décembre, ouvertes les samedis, dimanches et mercredis de 14h à 18h, entrée libre, inauguration samedi 30 novembre à 11h.

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous aimez nos articles ?

Abonnez-vous à notre newsletter !