Des activités à La Seyne pour les jeunes: « Proposer des activités (…) à des jeunes psychologiquement marqués par le confinement. »

Les services municipaux et associations seynoises proposent, durant tout l’été, de très nombreuses activités aux 0-25 ans. Loisirs, sports, culture, sciences… l’offre s’est adaptée au contexte actuel de crise sanitaire, en répondant notamment à des besoins spécifiques post-période de confinement.

L’opération « Bouge ton été »*, dans laquelle la Ville s’inscrit depuis plusieurs années, offre un large choix d’activités sportives, culturelles et de loisirs aux enfants, adolescents et jeunes adultes seynois. Le service Jeunesse, la Direction des sports et la Caisse des écoles pour les plus jeunes, ainsi que le tissu associatif seynois, se mobilisent en effet durant toutes les vacances d’été pour proposer nombre d’animations et ateliers sur les différents secteurs de la commune. Ce, tout au long de la journée et même en soirée  « jusqu’à 22h ou 23h dans les EAJ (Espace Accueil Jeunes) » , précise Morad Yacoub, responsable du service Jeunesse, où les projets sont élaborés pour attirer les jeunes âgés de 11 à 25 ans. A noter : la carte d’adhésion (5 euros) donne accès à tous les Eaj de la Ville.

Partenariat avec la Caf

Cette année, il a en outre fallu s’adapter à la crise liée à l’épidémie de Covid-19, sachant que le programme n’a pu être finalisé qu’au moment de l’assouplissement du protocole sanitaire, en juin dernier, de même que le respect des gestes barrière doit être assuré sur l’ensemble des activités.

« Nous avons répondu à un appel à projets de la Caf en proposant des activités sportives et culturelles s’adressant à des jeunes psychologiquement marqués par le confinement, indique ainsi Morad Yacoub. D’autant, précise-t-il, que beaucoup de ces jeunes ne peuvent pas partir en vacances. Notre dossier a été retenu, ce qui nous a permis d’obtenir un financement de 8000 euros. »

L’enrichissement de l’offre durant cette période estivale a par ailleurs donné lieu au recrutement d’animateurs saisonniers, tient également à souligner le responsable su service Jeunesse. « C’est par exemple le cas d’une étudiante en Arts plastiques qui anime des ateliers aux Beaux-Arts, et le fait que ce soit un jeune qui transmette à d’autres jeunes, c’est selon lui toujours intéressant. »

Ateliers d’expression artistique, bien-être, soutien numérique…

C’est donc dans le cadre de ce partenariat avec la Caisse d’allocations familiales que, chaque jour, une quinzaine de jeunes découvrent l’École des Beaux-Arts de La Seyne et participent à des ateliers d’expression artistique. Une initiation au Street-art est également proposée dans les EAJ, où les jeunes décorent les murs sur des thèmes définis.

Toujours pour répondre aux conséquences de la crise sanitaire, des ateliers Bien-être, avec de la relaxation, du pilate… leur sont également ouverts.

Et dans l’optique de réduire la fracture numérique, des ateliers coordonnés par le Bij (Bureau information jeunesse) sont organisés à la maison de la jeunesse.

Toujours du sport, mais aussi de la science

Les animations sportives font évidemment partie des propositions. Parmi elles, les activités nautiques restent parmi les activités phares de l’été aux Sablettes, mais les jeunes peuvent toujours pratiquer toutes sortes de disciplines sur plusieurs sites de la commune, dont le city-stade de Berthe. Course d’orientation, initiation au rugby au stade Marquet… complètent l’offre. De même que l’opération, maintenant bien connue et appréciée « Sports de pied de d’immeuble » (proposée par les services municipaux Jeunesse et Sports, en partenariat avec l’Ufolep). En fin de semaine dernière, elle se tenait à Berthe (photo), et elle se déclinera dans tous les quartiers. Une action qui se combine, cette année, avec des ateliers de sensibilisation aux sciences animés par Les Petits débrouillards.

Vous trouverez le programme en détail, les associations partenaires et tous les contacts en cliquant ici

Laurence Artaud. Le Seynois.

*Action mise en place avec la Direction départementale de la cohésion sociale.

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous aimez nos articles ?

Abonnez-vous à notre newsletter !