18.6 C
Toulon
jeudi 26 mai 2022

De Six-Fours à Madagascar : du biogaz pour limiter la déforestation 

L’association « Sékolin’Ny Masoandro » qui oeuvre depuis Six-Fours pour améliorer les conditions de vie des Malgaches, vient de faire construire un premier biodigesteur domestique sur l’île de Madagascar.

Une fois le feu vert lancé, les habitants du village sont venus aider à la construction.

Créer du biogaz naturellement pour limiter la déforestation.

Ce dispositif technique permet de produire du biogaz à partir de déchets organiques, tels que les excréments des animaux, à travers le processus naturel de fermentation qui dégrade la matière organique sans oxygène. Francis Thiry, président de l’association, explique : « Apporter une alternative à la cuisson au bois et au charbon, c’est préserver l’environnement en limitant la déforestation mais également améliorer la santé et le bien-être des personnes qui vivent sur place puisque les fumées qui émanaient du feu étaient toxiques. Les femmes et les enfants étaient particulièrement exposés au problème. »

Une alternative qui créée de multiples possibilités. 

Si le biogaz pourra également servir à éclairer l’habitat grâce à l’utilisation de lampes à gaz, dans une logique d’économie circulaire, le digestat (ce qu’il reste du processus de fermentation) sera utilisé pour fertiliser les champs des paysans. Francis termine : « Cela augmentera leur production ridicule, maraichère et fourragère. La solution biogaz est particulièrement adaptée aux zones rurales de Madagascar. » 

spot_img

Nos derniers articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_img

Vous aimez nos articles ?


Abonnez-vous à notre newsletter !