De la grêle dans les tropiques: Guadalajara se noie sous la glace

Une couche de glace a recouvert dimanche la ville mexicaine de Guadalajara et ses environs, après de fortes chutes de grêle qui ont surpris les habitants et endommagé habitations, commerces et véhicules.

Lundi 1er juillet, la ville tropicale offre un paysage de banquise. Les habitants découvrent un nouveau relief, jusqu’à deux mètres de glace par endroits. Le torrent a touché 200 maisons et emporté 50 véhicules. Si les orages sont habituels en cette saison, leur intensité dimanche 30 juin l’est beaucoup moins.

« Des scènes que je n’avais jamais vues, tout du moins à Guadalajara. Regardez cette grêle qui ressemble à une chute de neige (…) On dirait qu’il a neigé. C’est incroyable », a écrit le gouverneur de l’Etat de Jalisco, Enrique Alfaro.

Dans cette région du nord du Mexique, les jours précédents avaient vu les températures atteindre 31°.

Le phénomène est dû à l’instabilité de l’atmosphère. Cela a été provoqué par la rencontre de la forte chaleur terrestre et l’humidité qui se trouvait dans le ciel, explique Hector Magaña, météorologue de l’université de Guadalajara. « Il fallait un nuage d’orage très violent » a déclaré le spécialiste.

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous aimez nos articles ?

Abonnez-vous à notre newsletter !