18.6 C
Toulon
jeudi 26 mai 2022

David Ornaque : Le sport et l’amitié comme exutoires

David Ornaque a été abimé par un accident de vie un matin d’été. Un simple choc sur une route en bord de mer, et c’est tout une existence qui s’étale sur le bitume. Trou noir. Cinq mois après avoir appris qu’il était paralysé, l’homme participe à sa première course sportive en handisport. Dans les mois qui suivent, il est sur le départ du marathon de Paris.

Deux ans plus loin, il remporte la médaille de bronze des championnats de France en lancer de poids, toujours en handisport et finit sur la seconde marche du podium trois années consécutive. « Cette nouvelle vie est différente, mais elle est tout aussi belle et pleine de nouveaux challenges, explique l’intéressé, ce n’est pas simple tous les jours, car je n’ai pas attrapé un rhume, c’est un fait constant. Il faut beaucoup de résilience et un fort mental pour se relancer, mais j’ai eu la chance d’avoir des copains et le sport qui a pris une large place dans ma vie avec des défis toujours plus nombreux. » 

Actuellement, l’homme s’entraine plusieurs fois par semaine à « l’Athletic Club de Miramas » avec Laurence Manfredi qui a participé aux jeux olympiques de Sydney et d’Athènes. « Pendant la crise sanitaire, les athlètes qui font de la compétition de haut niveau ont pu poursuivre leurs entrainements, et j’ai pu incorporer le pôle de performance des valides et non valides du club, poursuit David, Ça fait une belle émulation. Par exemple, une des personnes qui nous aide également entre chacun de nos entrainements est Stephen Mailagi dont vous entendrez parler très prochainement. C’est une graine de champion qui a explosé son propre record de meilleur performance française espoir pas plus tard qu’hier. De mon côté, j’ai réalisé depuis le début de ces entrainements des performances que je n’aurai jamais pu penser atteindre, et également en musculation. Je crois que le sport, c’est la vraiment la meilleure mutuelle qui puisse exister, dans mon cas, ça m’a permis de me réapproprier mon corps. » 

Entrainement avec son coach personnel Eric Brandt dans les rues ou sur les plages de Six-Fours, ou rugby à 13 avec un nouveau club créé par Guillaume Mélanchon, les journées de l’entrepreneur à succès, sont combles. « Mon but, c’est d’être prêt pour le prochain championnat de France qui aura lieu le 26 février à Nantes, mais c’est aussi de chercher de nouvelles limites. J’ai toujours été fasciné par l’idée de dépassement de soi. L’accident de moto que j’ai eu, pour moi, c’est aussi un rappel à la vie … à l’urgence de vivre. » 

spot_img

Nos derniers articles

2 Commentaires

  1. Ce mec est un très grand spotif et il est trs fort mentalement. Je le connais depuis des années et j’ai meme travaillé avec lui dans une autre vie de Pompier. Il est extraordinaire dans plein de domaine mais c’est dans le don de soi qu’il est le plus fort. Toujours au service des autres sans jamais compter. C’est mon pote et il le restera encore.
    PS: Thomas est un bon jeune et je m’en occupe, David tu comprendras.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_img

Vous aimez nos articles ?


Abonnez-vous à notre newsletter !