11.4 C
Toulon
vendredi, 27 novembre 2020

Dans le petit village du Brusc, une bibliothèque en libre échange séduit …

  • 2K
    Partages

Devant la boutique « Optic du Brusc », une grande bibliothèque de bois déborde de livres. Placée non loin de la mer, entre la plage et le petit port, à l’entrée du village, elle fait le bonheur des autochtones comme des gens de passage.

« Les livres doivent avoir plusieurs vies ».

Brigitte Alarcon est une professionnelle de la santé. Depuis de nombreuses années, elle tient une petite boutique dans le village. Grande lectrice, un jour, une amie lui confie un carton plein de livres dont elle souhaite se débarrasser.

Elle raconte : « Une fois ces derniers lus, je n’avais pas envie de les garder pour moi jalousement. J’avais dans l’idée d’en faire profiter le plus grand nombre, mais je ne savais pas encore comment. C’est en parlant avec des clients que j’ai imaginé un petit coin avec des livres à la disposition de tous. C’est d’ailleurs un de ces derniers qui m’a conseillé de l’appeler « Le livre échange »

La magie prend, la collection s’agrandit.

Elle reprend : « Le principe est simple, chacun est libre d’apporter un livre et de repartir avec un autre, d’en prendre un sans contribution, ou encore d’en amener sans retirer quoi que ce soit. Au début, il y avait près de la devanture une petite table avec trois caisses. À présent on a une grande bibliothèque. Mon mari réfléchit sans cesse à comment ajouter des étagères et agrandir l’espace de dépôt, car la collection s’agrandit. » 

Il arrive parfois que des inconnus réorganisent la bibliothèque pendant la nuit.

Elle continue : « Au début je rangeais les livres à l’intérieur de la boutique chaque soir. Puis je me suis dis … pourquoi faire ? Nous verrons bien ! Figurez-vous qu’il y a beaucoup de mouvements la nuit, mais pas de vol ! Les livres se déplacent, et parfois même quelqu’un réorganise la bibliothèque c’est très drôle! Elle appartient à tous, et les villageois l’ont bien compris. L’été, la boutique est éclairée la nuit, alors des touristes viennent bouquiner pendant la soirée. » 

L’été, les touristes laissent des livres en langues étrangères.

Elle termine : « Ce que j’aime par dessus tout, c’est voir les tendances. L’été, nous avons de nombreux livres en langues étrangères puisque les touristes déposent ce qu’ils ont dans leur sac de voyage. Un moment j’ai essayé de créer une bibliothèque pour les enfants, mais les livres ont très vite disparus … l’explication est simple, les parents ou les grands-parents qui prennent, laissent en échange bien souvent un livre pour adulte ! »

(Pour recevoir toute l’actualité, les articles et les événements de votre commune dans votre boite mail chaque matin GRATUITEMENT, abonnez-vous à la newsletter en indiquant votre adresse mail dans un message juste en dessous 😉 )

 

 

 

 

  • 2K
    Partages

Autres articles

Le saviez-vous ? Le verre peut se recycler à l’infini !

La collecte du verre usagé a été lancée en France au milieu des années 1970. Aujourd'hui, plus de sept bouteilles en verre sur dix...

Soutien aux indépendants. Absolut Cars : « Parce que la mécanique, par bien des égards peut aussi devenir de l’Art »

Le garage Absolut Cars ne ressemble à aucun autre. Ici on utilise les mains plutôt que l’électronique, on sublime les automobiles qui prennent de...

Solidarité : Une cinquantaine de donneurs de sang se sont mobilisés à Ollioules ce vendredi

Ce vendredi 20 novembre l'Établissement Français du Sang s'est installé à la Criée aux Fleurs pour recevoir les donneurs bénévoles ollioulais de 7h30 à...

6 Commentaires

  1. Quelle bonne idée !
    Je réfléchis à une chose similaire dans mon quartier.
    Un lieu d’échanges, de partages….Je suis freinée par un état de santé dégradé.
    Si une ou plusieurs personnes ont eu la même pensée, nous pourrions voir cela ensemble..
    Toulon Sud est. Intermarché des Ameniers.
    Si le site du Brusc accepté de donner mes coordonnées mail.
    Bien à vous.

  2. A toutes et tous qui connaissez ou découvrez le Brusc, cette boutique du Brusc (Opticien, grande bibliothèque et objets divers sur le thème de la mer), cet endroit est magique et un arrêt de quelques minutes ou plus si affinités, nous permettra de rencontrer une personne extraordinairement chaleureuse.
    Un endroit à connaitre sans moderation.
    Je profite donc de cet article pour le dire à ceux que me liront.
    Isabelle
    Une habitante ponctuelle du Brusc.

  3. Quelle belle initiative 💗
    Moi qui aime les livres, j’aimerais tant faire la même chose dans mon petit village afin de partager mes livres et ceux de mes enfants avec d’autres personnes. Mais, je ne sais pas par où commencer !!!

LAISSER UN COMMENTAIRE

Entrez votre commentaire s'il vous plaît !
Entrez votre nom ici s'il vous plaît

8,182FansJ'aime
438FollowersSuivre
554FollowersSuivre

Les derniers articles

Le saviez-vous ? Le verre peut se recycler à l’infini !

La collecte du verre usagé a été lancée en France au milieu des années 1970. Aujourd'hui, plus de sept bouteilles en verre sur dix...

Soutien aux indépendants. Absolut Cars : « Parce que la mécanique, par bien des égards peut aussi devenir de l’Art »

Le garage Absolut Cars ne ressemble à aucun autre. Ici on utilise les mains plutôt que l’électronique, on sublime les automobiles qui prennent de...

Solidarité : Une cinquantaine de donneurs de sang se sont mobilisés à Ollioules ce vendredi

Ce vendredi 20 novembre l'Établissement Français du Sang s'est installé à la Criée aux Fleurs pour recevoir les donneurs bénévoles ollioulais de 7h30 à...

Collecte de denrées alimentaires du Rotary Club Sanary, Bandol et Ollioules ce week-end

« Comme chaque année à la même époque le Rotary Club Sanary Bandol Ollioules va mobiliser tous ses membres et ami(e)s les vendredi 27,...

Soutien aux indépendants : Pascale Genna (Climatisation Sanary) reste à votre écoute.

Pascale Genna est une femme de tête. Après avoir passé une trentaine d’années dans le commerce et le relationnel, elle a décidé de se...

Vous aimez nos articles ?


Abonnez-vous à notre newsletter !