Crise Etats-Unis-Iran : L’Iran frappe des bases abritant des soldats américains en Irak

Cinq jours après l’élimination du général Qassem Soleimani par les Etats-Unis, l’Iran a riposté mercredi en tirant des missiles contre deux bases abritant des soldats américains en Irak. Selon le Pentagone, une douzaine de missiles ont été lancés depuis l’Iran contre les bases d’Aïn al-Assad et d’Erbil.

Donald Trump a déclaré qu’une estimation du nombre de victimes potentielles et des dégâts était en cours et que le bilan n’était pas très lourd. « L’évaluation des dégâts et des victimes est en cours. Jusqu’ici, tout va bien ! »

 La télévision publique iranienne affirme de son côté que ces attaques ont fait 80 morts.  Mohammad Javad Zarif, chef de la diplomatie iranienne, a affirmé que son pays avait mené et « terminé » dans la nuit des représailles « proportionnées ». « Nous ne cherchons pas l’escalade ou la guerre ».

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous aimez nos articles ?

Abonnez-vous à notre newsletter !