22.8 C
Toulon
samedi 25 juin 2022

“Coup de pouce” pour la lecture

Parce que l’éducation doit être une priorité, la Ville de La Seyne-sur-mer a décidé de participer à l’opération nationale “Coup de Pouce” qui aide après les heures de classe les enfants rencontrant quelques difficultés dans l’apprentissage de la lecture à progresser. Ce vendredi 10 juin à l’école élémentaire Lucie Aubrac, 65 enfants de la ville ayant participé à l’opération étaient conviés à venir recevoir leur diplôme et partager un goûter. 

 

65 élèves participants, 4 associations en soutien 

Robert Bourvis, secrétaire national de l’opération Coup de Pouce, était présent pour partager l’instant avec les plus jeunes. Il raconte : “En France, 220 villes participent au dispositif et dans l’agglomération, seuls La Seyne-sur-mer, Sanary, Toulon et Hyères ont décidé de tenter l’aventure avec nous. Les villes sont les opérateurs de manière générale. Elles sélectionnent les associations qui participent, mettent à disposition les lieux d’accueil. Elles savent s’investir pour le bien des plus jeunes.” À La Seyne, 65 élèves ont été sélectionnés pour participer à l’opération et ce sont les associations Nouvel Horizon, la MAEFE, le Centre Social et Culturel Nelson Mandela, Jean Zay et l’AMIQ qui ont donné de leur temps.

Coup de Pouce, qu’est ce que c’est ? 

“Toutes les études scientifiques le prouvent. Les enfants ont la même capacité d’apprendre à lire et à écrire. Mais certains facteurs peuvent faire qu’un élève progresse moins vite qu’un autre, reprend Robert Bourvis, L’opération “Coup de Pouce”, permet de donner du temps additionnel et plus d’attention à l’enfant qui est en difficulté. Mais cela ne vient pas remplacer l’apprentissage scolaire. C’est un accompagnement en plus qui bien souvent est réalisé par le jeu. Notre but c’est de donner envie à l’enfant d’apprendre à lire et de lui faire comprendre que découvrir un livre peut-être un vrai plaisir. Pour que l’opération fonctionne, nous demandons une véritable implication de la part des parents.”

“Une expérience réussie” selon Cheikh Mansour 

Professeur d’Histoire au collège Wallon et adjoint au maire en charge de la politique de la ville, Cheikh Mansour connaît les rouages de l’éducation. Devant un public venu en nombre, il a tenu à féliciter les enfants qui se sont investis durant toute l’année scolaire pour gagner un avenir solide et “faire au mieux leur place dans la société”. L’élu a également tenu à saluer les parents qui se sont investis pour leur progéniture, n’hésitant pas à rappeler que parfois “les élèves ne savent pas pourquoi ils doivent bien travailler à l’école, surtout au plus jeune âge. Dites leur que c’est pour rendre fiers leurs parents. C’est une chose qui peut les encourager à s’améliorer au quotidien.” 

spot_img

Nos derniers articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

spot_img

Vous aimez nos articles ?


Abonnez-vous à notre newsletter !