Concert du conservatoire de TPM, 270 interprètes pour honorer Hector Berlioz dans l’auditorium du gymnase Vallon

Ils ont été 110 musiciens et 160 choristes, placés sous la direction musicale de Benoit Gonzalez et Jean-Louis Maes, venus rendre hommage au compositeur Hector Berlioz lors d’un magnifique concert donné dans l’auditorium du gymnase Vallon. Les chorales Clair matin,  Usam,  Cantabile, Brise Marine, et la Clé des chants d’Hyères étaient associées à l’orchestre d’harmonie de Toulon Var Méditerranée et à l’orchestre symphonique du Conservatoire TPM.

Au programme, la grande Symphonie funèbre et triomphale opus 15, œuvre datant de 1840, qui célébrait le 10e anniversaire de la révolution de 1830 à Paris.
En première partie les auditeurs venus en très grand nombre, parmi lesquels le maire robert Bénéventi, Mme Macia adjointe à la culture et de nombreux élus,   ont pu apprécier une œuvre du compositeur Serge Lancen « le chant de l’arbre ». Ce musicien parisien n’est pas un inconnu dans notre région puisqu’il a notamment composé pour la ville, il y a plusieurs années, une œuvre intitulée « Images d’Ollioules » qui avait été créée par l’orchestre d’harmonie de la Lyre Provençale.

À travers un concerto du compositeur Gilles Arcens c’est un quatuor de saxophones qui a aussi été mis à l’honneur lors de cette soirée. Pour le final du concert, les chœurs, l’orchestre et une soliste ont interprété une vibrante Marseillaise issue de l’arrangement de l’Hymne de Marseillais, à grand orchestre et à double chœur, écrit par Hector Berlioz et dédié à  Rouget de Lisle.

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous aimez nos articles ?

Abonnez-vous à notre newsletter !