Commémoration : Les enfants de Six-Fours déposent une fleur pour les soldats tués au Mali

Lundi 25 novembre, 13 soldats français ont perdu la vie au Mali. Pour rendre hommage à ces enfants de la Nation, les habitants de la ville de Six-Fours-Les-Plages et la municipalité se sont rendus devant le monument aux morts. Pour l’occasion, 13 enfants de la ville, des jeunes sapeurs-pompiers pour la plupart, sont venus déposer une fleur blanche pour chaque soldat. 

C’est la perte la plus lourde depuis des décennies et la plus importante pour les troupes françaises engagées depuis 2013. 

Devant l’assistance, Denis Perrier commence : « Ces militaires français menaient une mission d’appui de commandos au sol qui combattaient des Djihadistes armés, dans le sud du pays. Ils avaient entre 22 et 32 ans. Ils laissent derrière eux des femmes, des enfants et des familles endeuillées à qui, bien sûr, nous témoignons aujourd’hui tout notre compassion et notre solidarité. Treize enfants de France morts en mission. C’est la perte la plus lourde depuis des décennies et la plus importante pour les troupes françaises engagées depuis 2013, dans la lutte anti terroriste au Mali. » 

Chacun de ces treize enfants de France rejoint à présent la cohorte glorieuse de nos héros dont tant de noms ornent ce Monument aux Morts et qui ont toujours cru à un idéal plus grand même que leur propre vie ! 

Après avoir déposé les fleurs devant le monument, le premier magistrat de la ville, Jean-Sébastien Vialatte s’est exprimé en ces mots :  » Votre présence nombreuse, je vous en remercie, honore la mémoire : 

  • Du Capitaine Nicolas Megard, 
  • Du Capitaine Benjamin Gireud, 
  • Du Capitaine Clément Frisson-Roche, 
  • Du Lieutenant Alex Morisse, 
  • Du Lieutenant Pierre Bockel, 
  • De L’adjudant-chef Julien Carette, 
  • Du Brigadier-chef Romain Salles de Saint Paul, 
  • Du Capitaine Romain Chomel de Jarinieu, 
  • Du Maréchal des logis-chef Alexandre Protin, 
  • Du Maréchal des logis Antoine Serre, 
  • Du Maréchal des logis Valentin Duval, 
  • Du Maréchal des logis-chef Jérémy Duval, 
  • Du Maréchal des logis-chef Jérémy Leusie, 
  • Du Sergent-chef Andreï Jouk 

Chacun de ces treize enfants de France rejoint à présent la cohorte glorieuse de nos héros dont tant de noms ornent ce Monument aux Morts et qui ont toujours cru à un idéal plus grand même que leur propre vie ! 

En s’engageant fièrement dans nos Armées pour défendre la France, pour assurer notre sécurité, pour soutenir la paix, chacun d’entre eux a accepté cette part de risque de leur métier et au nom des Six-Fournaises et des Six-Fournais, je m’incline avec respect devant leur sens du devoir. 

Au nom des Six-Fournaises et des Six-Fournais, je veux aussi réaffirmer dans la solennité de cette cérémonie notre total soutien à l’ensemble de nos armées, de nos forces de l’ordre, de nos diplomates qui chaque jour dans notre pays, en Europe et dans le monde luttent avec détermination contre le terrorisme. 

Depuis quelque jours, certains ici ou là remettent en cause l’engagement de la France dans l’opération Barkhane, ce n’est pas digne du sacrifice des treize soldats auxquels nous rendons hommage ce matin et je veux ici rappeler les propos de Jean-Marie Bockelqui malgré la déchirante douleur de la perte de son fils déclarait au sujet de cette mission « Ce n’est pas aujourd’hui que je vous dirai que cette présence, que ce combat, que ces morts n’ont pas de sens. Bien sûr que ça a un sens profond pour notre patrie, nos valeurs et pour ces peuples africains. » (…)

« Partout où le drapeau  flottera, c’est la mémoire des ces treize enfants de France qui perdurera! 

Partout où le drapeau tricolore flottera, c’est le sens de leur sacrifice que nous n’oublierons pas ! « 

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous aimez nos articles ?

Abonnez-vous à notre newsletter !