Commémoration à La Seyne-sur-mer: L’appel du 18 juin 1940, extrait du discours du maire Marc Vuillemot

« Le 18 juin 1940, à 18h, un général deux étoiles ( De Gaulle) proclame à la radio depuis Londres : « La France a perdu une bataille, mais n’a pas perdu la guerre ». Le 16 juin, en apprenant la démission du Président du Conseil, Paul Reynaud, il avait décidé de partir «dès le matin » pour l’Angleterre afin de poursuivre le combat. Le 17 juin, Pétain avait demandé l’armistice. » 

« L’appel du 18 juin était un message d’espoir. Il affirmait que la mondialisation de la guerre ferait la victoire. Il se terminait par un appel à la Résistance.
Que nous dit-il aujourd’hui ? Que refuser ce qui est présenté comme une évidence est parfois d’une rare clairvoyance ; que la vérité ne se révèle que dans les victoires qui durent ; que les victoires ne durent que lorsqu’elles sont justes. » 

Photo source : @LaSeynesurMer

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous aimez nos articles ?

Abonnez-vous à notre newsletter !