Cécile MUSCHOTTI: « La qualité de l’air : un enjeu majeur de santé public… sauf à Toulon ? »

Par le biais d’un communiqué de presse, Cécile Muschotti, députée du Var, s’est exprimée à l’occasion de la cinquième édition de la journée nationale de la qualité de l’air. 

Elle raconte : « Elizabeth Borne, Ministre de la Transition écologique et solidaire, annonce la révision de l’indice officiel de la surveillance de la qualité de l’air afin de mieux prendre en compte l’impact des particules fines sur la santé.

Enjeu majeur de santé publique, avec près de 48 000 décès par an liés à cette pollution, la journée de la qualité de l’air est donc le moyen de mobiliser fortement les collectivités, les entreprises, les associations et les écoles, autour d’évènements propres à promouvoir de bonnes pratiques pour lutter contre la pollution.

Ainsi, à cet effet, ce sont plus de 130 manifestations qui sont organisées partout en France…sauf à Toulon.

Une fois encore notre Ville se distingue sur ce sujet emblématique. Mais il est vrai aussi que nous ne sommes pas vraiment concernés : les capteurs ne captent rien et les fumées des bateaux ne sont pas réelles ; quant aux pots d’échappement des milliers de véhicules qui traversent chaque jour notre cité, il faudra attendre « le temps que le fût du canon met à refroidir » pour, enfin, voir l’horizon s’éclaircir sur la Rade.

La santé de nos concitoyens exige que de vraies mesures de la qualité de l’air soient établies selon un protocole transparent et que les relevés soient régulièrement publiés. Nos édiles ne peuvent continuer à se cacher derrière des déclarations d’intention laissant penser que tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes…toulonnais. C’est faux. Toulon comme Marseille, font partie des villes les plus touchées. IL faut réagir maintenant car la santé n’attend pas. » 

 

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous aimez nos articles ?

Abonnez-vous à notre newsletter !