17.7 C
Toulon
samedi, 8 mai 2021

Carini Immobilier : « Notre priorité ? Mettre nos clients à l’abri des impayés ».

  • 89
    Partages

Ludovic Carini possède deux agences immobilières à Six-Fours. L’une ouverte en 2005, rue de la République, l’autre en 2017 au Brusc, dans les ruelles de son enfance. Lorsque le confinement a été déclaré en mars dernier, sa gestion « en bon père de famille » lui a permis de mettre ses clients à l’abri des impayés.

Il raconte : « Dès le début de la crise sanitaire, je me suis mis à réfléchir à un système qui me permettrait de mettre mon personnel en sécurité tout en garantissant à nos clients une certaine sécurité. J’ai donc fait mettre notre logiciel de gestion en réseau et quinze jours avant les recommandations gouvernementales, une partie de notre équipe était déjà en télétravail. Pour le reste, nous avons généralisé les prélèvements plutôt que les remises d’espèces ou de chèques. Ce système et le fait que nous ayons établi un suivi rigoureux, même pendant la crise, a permis à notre agence de ne relever aucun contentieux pendant et après le confinement. »

Il explique : « Mon rêve, quand j’ai débuté dans l’immobilier, c’était de créer une agence à taille humaine dans la ville de mon enfance. Je connais le territoire depuis toujours, et c’est pour cette raison qu’au quotidien nous avons une approche familiale dans notre travail. »

Il termine: «Si je fais de la vente et de la recherche de biens, je propose également de la gestion locative afin de tranquilliser l’esprit des propriétaires. À partir du moment où l’on me confie les clefs d’un bien, j’agis comme si c’était le mien. Je ne placerai aucune personne qui ne soit pas digne de confiance dedans et tous nos locataires sont validés sur dossier par notre garantie des loyers impayés. Le client n’a plus rien à gérer, on s’occupe de tout, et le prix de cet accompagnement est défiscalisé en fin d’année ! Je pense qu’en ces temps incertains, savoir s’entourer peut apporter sa part de soulagement. »

  • 89
    Partages

Autres articles

Françoise Spiekermeier, reporter de guerre : de son enfance à Six-Fours jusqu’à ses reportages en Afghanistan

Reporter de guerre, photographe, anthropologue (…), pour sa carrière, Françoise Spiekermeier a parcouru le monde sans peur. En une vingtaine d’années, elle s’est rendue...

Dératisation, l’affaire de tous

Au terme de l’opération de dératisation menée au quartier Berthe du 12 au 23 avril par la Ville et l’office HLM Toulon Habitat Méditerranée,...

Un nouveau Marché des producteurs à La Seyne : huile d’olive, coquillages du sud, saveurs de l’ubreguière (…) sont à découvrir

La première édition du marché des producteurs aura lieu mercredi 5 mai, puis tous les dimanches et mercredis matin de 8h30 à 12h30, place...

LAISSER UN COMMENTAIRE

Entrez votre commentaire s'il vous plaît !
Entrez votre nom ici s'il vous plaît

8,182FansJ'aime
438FollowersSuivre
554FollowersSuivre

Les derniers articles

Françoise Spiekermeier, reporter de guerre : de son enfance à Six-Fours jusqu’à ses reportages en Afghanistan

Reporter de guerre, photographe, anthropologue (…), pour sa carrière, Françoise Spiekermeier a parcouru le monde sans peur. En une vingtaine d’années, elle s’est rendue...

Dératisation, l’affaire de tous

Au terme de l’opération de dératisation menée au quartier Berthe du 12 au 23 avril par la Ville et l’office HLM Toulon Habitat Méditerranée,...

Un nouveau Marché des producteurs à La Seyne : huile d’olive, coquillages du sud, saveurs de l’ubreguière (…) sont à découvrir

La première édition du marché des producteurs aura lieu mercredi 5 mai, puis tous les dimanches et mercredis matin de 8h30 à 12h30, place...

La ville d’Ollioules prend possession de 4 hectares de verdure pour réaliser un futur parc

Ce vendredi 30 avril 2021, M. Le Maire Robert Bénéventi et M. Didier Martina-Fiechi, élu au Patrimoine et à la Culture, étaient en visite à...

Des DJ Toulonnais prépare un concert insolite diffusé sur internet le 18 mai prochain

Si les confinements successifs ont pu mettre le moral des jeunes en berne, il n’était pas question de se résoudre au silence musical pour...

Vous aimez nos articles ?


Abonnez-vous à notre newsletter !