Canicule : Les gestes pour éviter le coup de chaud

La France s’apprête à vivre une vague de chaleur intense cette semaine, jusqu’à 40°C en journée, 25°C la nuit. Mercredi, 90 % de la France sera touchée par cet épisode caniculaire. Certaines grandes villes vont suffoquer.  

La canicule va d’abord toucher des régions du centre au nord-est du pays et dès mardi, on attend 35 à 40°C (sous abri) sur la grande majorité des régions. Le spectre de l’épisode de 2003, qui avait provoqué une surmortalité de 15.000 personnes, est toujours dans les esprits.

Face à ces chaleurs extrêmes, les personnes âgées mais aussi les plus jeunes sont fragiles.

Boire beaucoup d’eau mais pas trop …

Il faut s’hydrater davantage en cas de canicule et boire de l’eau régulièrement pour compenser ce qu’on perd en transpirant. Pour autant, il ne faut pas boire de quantités excessives, car cela peut être dangereux.

Mouiller son corps sans provoquer de choc thermique

« Rafraîchissez-vous et mouillez-vous le corps (au moins le visage et les avant-bras) plusieurs fois par jour », recommande l’agence sanitaire Santé publique France, qui conseille de se munir d’un brumisateur pour les trajets en voiture.

En revanche, prendre une douche glacée n’est pas une bonne idée. Sur le moment, l’eau froide fait du bien. Mais le corps la ressent plutôt comme une agression et va lutter pour maintenir la température corporelle à 37°. Attention au choc thermique…

Rester au frais:

Il faut éviter de sortir aux heures les plus chaudes et ne pas se mettre en plein soleil. « Passez plusieurs heures par jour dans un lieu frais (cinéma, bibliothèque municipale, supermarché, musée…) », préconise Santé publique France, selon laquelle il faut aussi « éviter les efforts physiques ».

Protéger sa peau :

« En ville aussi, les UV sont nocifs et restent très dangereux pour la peau, notamment celle des plus jeunes », prévient le Syndicat national des dermatologues-vénéréologues (SNDV).

Il faut donc se protéger, en portant de préférence des vêtements de couleur sombre, en tissu à fibres serrées. Les plus petits « doivent être impérativement protégés » (chapeau, lunettes, tee-shirt à manches longues, vêtements anti-UV…), soulignent les dermatos.

Guettez les signes de coup de chaud :

« Pensez à donner régulièrement de vos nouvelles à vos proches et, dès que nécessaire, osez demander de l’aide », conseille Santé publique France. Et « si vous voyez quelqu’un victime d’un malaise, appelez le 15 », le numéro de téléphone du Samu.

Les signaux d’alerte pour un coup de chaud sont les crampes, une fatigue inhabituelle, les maux de tête, une fièvre supérieure à 38°, des vertiges ou des nausées, voire des propos incohérents.

Pour vos enfants, connaître les signes qui doivent alerter 

Les signes annonciateurs d’un coup de chaud, répertoriés par le ministère de la Santé, doivent immédiatement alerter. Fièvre, bouche sèche, pouls rapide, somnolence anormale, yeux creux et pupilles dilatées, malaise…

En cas de conjonction de plusieurs de ces symptômes, un enfant doit être immédiatement hydraté et placé à l’ombre ou dans un lieu frais. En l’absence d’amélioration, les parents ne doivent pas hésiter à composer le 15.

(Pour recevoir toute l’actualité, les articles et les événements de votre commune dans votre boite mail chaque matin GRATUITEMENT, abonnez-vous à la newsletter en indiquant votre adresse mail dans un message juste en dessous 😉 )

 

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous aimez nos articles ?

Abonnez-vous à notre newsletter !