Après 18 mois de révision, le Charles de Gaulle quitte la rade de Toulon

Après plus de 18 mois de révision, le porte-avions français Charles-de-Gaulle a appareillé ce matin de Toulon (sud-est) pour une mission qui doit le mener de la Méditerranée orientale à l’océan Indien, ont raconté les journalistes de l’AFP.

18 mois d’arrêt technique pour une refonte de son système d’armes.

« Après 18 mois d’arrêt technique majeur notamment destiné à la refonte de son système d’armes, plus de 2.000 femmes et hommes embarquent sur le Charles de Gaulle, désormais capable d’accueillir 30 Rafale et 2 Hawkeye« , explique le ministère des Armées dans un communiqué.

Des milliers de marins embarqués jusqu’en juillet prochain.

Hubert Falco, maire de la ville de Toulon termine : « Après 18 mois d’arrêt technique majeur, dont 15 mois en cale sèche à Toulon, suivis de plusieurs semaines d’essais en mer, notre porte-avions Charles-de-Gaulle a appareillé ce matin avec son groupe aéronaval en direction du Moyen-Orient puis de l’Asie-Pacifique pour une nouvelle mission baptisée « Clémenceau ».
Je salue nos milliers de marins, embarqués sur le navire-amiral de notre Marine Nationale et les 4 bâtiments qui l’accompagnent, qui ont quitté notre Rade pour servir notre pays. Ils font la fierté de Toulon. Je pense aussi à leurs familles qui devront patienter jusqu’en juillet pour voir revenir leurs proches à leurs côtés.
Bon vent, bonne mer !

(Pour recevoir toute l’actualité, les articles et les événements de votre commune dans votre boite mail chaque matin GRATUITEMENT, abonnez-vous à la newsletter en indiquant votre adresse mail dans un message juste en dessous 😉 )

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous aimez nos articles ?

Abonnez-vous à notre newsletter !