9e Dix Mille Tours du Castellet : un nouveau carton plein pour la grande histoire du sport auto

Temps estival et vent léger étaient au rendez-vous des 9e Dix Mille Tours du Castellet by Peter Auto, sur le Circuit Paul Ricard. Où 315 voitures historiques de compétition étaient en action sur le tracé F1, et 500 automobiles présentées par les Clubs de Collectionneurs. Pour le plus grand plaisir d’un public toujours passionné et familial, venu admirer ces œuvres d’art vivantes sous le soleil et jusqu’en nocturne lors de la course Sixties’ Endurance ponctuée par un podium 100% Shelby Cobra. Un nouveau carton plein pour le sport auto et sa grande histoire !

La 9e édition des Dix Mille Tours du Castellet by Peter Auto au Circuit Paul Ricard a de nouveau permis de faire le plein d’émotions côté teams et pilotes, mais aussi dans les rangs des spectateurs (15 000 sur le week-end).
Les courses et les démonstrations programmées sur le tracé de 5,8 km agrémenté de la Chicane nord en mode F1, ou sans pour les fabuleux Prototypes Groupe C et des plus récents (1990-2000) de la série Global Endurance Legends avec la grande ligne droite de Mistral (1,8km) à fond, ont permis de constater que les belles du passé avaient encore de très belles ressources. Les dernières citées étaient réparties entre GT et Protos, avec des Ferrari 333 SP, 550 GT1 et F355 Challenge, des Porsche 933 et 996, des Chevrolet Corvette Z06 GT3 et l’inoubliable Peugeot 908 HDi FAP.

Compétitions, démos, séances de roulage Clubs – Cobra, Datsun, Maserati, Mustang, Pontiac, Porsche, et Triumph -, mais aussi Ford Performance, ont amplement animé le ruban d’asphalte, tandis que le Village et les Clubs ont permis au public, souvent venu en famille, de profiter du spectacle à ciel ouvert proposé en piste ainsi que dans les paddocks.

Le plus grand évènement dédié aux VHC (Voitures historiques de compétition) dans le Sud de la France a donc, une nouvelle fois, tenu son rang au Circuit Paul Ricard, avec des Plateaux d’exception. Lesquels ont réuni des autos produites à partir des années 50 (1953 pour une vénérable Porsche 356) jusqu’en 2000.

Des bêtes de tourisme, d’endurance, des GT, et des monoplaces de F2, réparties dans les Plateaux 2.0L Cup avec les Porsche 911 d’avant 1966 ; Classic Endurance Racing 1 et 2, avec GT de 1966 à 1981 et Protos de la même période ; Euro F2 Classic ; Group C Racing avec des autos qui ont écrit les légendes des 24 Heures du Mans et du Championnat du Monde d’Endurance.

Comme à l’accoutumée, toutes les épreuves ont donné lieu à de chaudes empoignades sous le soleil de l’été indien, mais aussi en semi-nocturne lors de la course Sixties’ Endurance.
Là, quelque 70 voitures de Sport d’avant 1963 et des GT d’avant 66 ont ferraillé. Et, au bout du compte, le podium était 100% occupé par les pilotes de trois Shelby Cobra 289 de 1965. Devant le museau des TVR Griffith, Jaguar Type E, Porsche 904, Ford Shelby, Austin Healey, Morgan, Alfa Romeo, Chevrolet, MG et Lotus qui figuraient parmi les 43 rescapées classées.

Tous les podiums des 9e Dix Mille Tours du Castellet

The Greatest’s Trophy, Course 1 : 1. Carlos Monteverde (Jaguar Type E Lightweight, 1963), 14 tours en 37’26’’088/1000e, à 131,1km/h, et meilleur tour en course en 2’37’’663 à 133,4km/h; 2. Yves et Carlo Vögele (Porsche 904/6, 1964), à 8’’ ; 3. Peter Muelder et Christian Traber (Bizzarini 5300 GT, 1965), à 8’’7.

The Greatest’s Trophy, Course 2 : 1. Carlos Monteverde (Jaguar Type E Lightweight, 1963), 13 tours en 35’17’’225, à 129,1km/h; Jan Guzen (Ferrari 275 GTB4, 1966), à 3’’5; 3. Yves et Carlo Vögele (Porsche 904/6, 1964), à 5’’1. Meilleur tour en course, Yves Vögele (Porsche 904/6, 1964).

Group C Racing, Course 1 : 1. Michel Lecourt et Raymond Narac (Porsche 962C, 1990), 21 tours en 46’28’’296, à 157km/h ; 2. Ivan Vercoutere et Ralf Kelleners (Porsche 962C, 1990), à 8’’9 ; 3. Michael Lyons (Gebhardt C91, 1991), à13’’9. Meilleur tour en course, Ivan Vercoutere (Porsche 962C, 1990), en 1’50’’542 à 188,6km/h.

Group C Racing, Course 2 : 1. Michel Lecourt et Raymond Narac (Porsche 962C, 1990), 23 tours tours en 46’32’’836, à 171,7km/h ; 2. Ivan Vercoutere et Ralf Kelleners (Porsche 962C, 1990), à 18’’1 ; 3. Michael Lyons (Gebhardt C91, 1991), à 44’’1. Meilleur tour en course, Ivan Vercoutere (Porsche 962C, 1990), en 1’51’’661 à 186,7km/h.

Sixties’ Endurance : 1. Christophe Van Riet (Shelby Cobra 289, 1965), 43 tours en 2h00’12’’250, à 125,4km/h, et meilleur tour en course en 2’30’’811 à 139,5km/h ; 2. Carlos Monteverde et Gary Pearson (Shelby Cobra 289, 1963), à 1 tour ; 3. Carlo et Yves Vögele (Shelby Cobra 289, 1963), à 1 tour.

Classic Endurance Racing 2 : 1. Yves Scemama (TOJ SC304, 1976), 29 tours en 1h01’40’’987, à 163,4km/h ; 2. Paul et Matthieu Chateaux (Lola T29B BMW, 1979), à 1 tour ; 3. Philippe Bruehwiler (Chevron B21 BDG, 1972), à 1 tour. Meilleur tour en course, Roald Goethe (Mirage GR7, 1972) en 1’59’’308 à 174,7km/h.

Classic Endurance Racing 1 : 1. Roald Goethe et Stuart Hall (Lola T70 MKIIIB, 1969), 26 tours en 1h01’54’’551, à 147,2km/h, et meilleur tour en course en 2’13’’710 à 157,3km/h ; 2. Maurizio Bianco (Chevron B19 FVC, 1971), à 1’11’’ ; 3. Philipp Bruehwiler (Chevron B19 FVC, 1971), à 1’30’’.

Euro F2 Classic, Course 1 : 1. Stefano Di Fulvio (Italie, March 782, 1978), 12 tours en 25’35’’812, à 164,3km/h, et meilleur tour en course en 2’06’’247 à 166,6km/h. 2. Charles Veillard (France, Ralt RT1, 1978), à 9’’8 ; 3. David Tomlin (Grande-Bretagne, Rondel Motul M1, 1973), à 38’’4.

Euro F2 Classic, Course 2 : 1. Stefano Di Fulvio (Italie, March 782, 1978), 12 tours en 25’37’’877, à 164,1km/h, et meilleur tour en course en 2’06’’187 à 166,7km/h; 2. Mark Piercy (Grande-Bretagne, Lola T360, 1974), à 10’’ ; 3. Charles Veillard (Ralt RT1, 1978) à 58’’3.

Heritage Touring Cup : 1. Christian Traber (BMW 3.0 CSL, 1975), 24 tours en 1h01’16’’927, à 137km/h; 2. Maxime Guenat (Ford Capri 3100RS, 1974), à 15’’9; 3. David Tomlin (Ford Escort 1800RS Zakspeed, 1975), à 54’’. Meilleur tour en course, Christophe Van Riet (Ford Escort 2000RS, 1975) en 2’26’’250 à 143km/h.

2 Litres Cup : 1.Andrew Smith et Oliver Bryant (Porsche 911); 2. Sandy Watson et Ross Goodwin (Porsche 911), à 42 »; 3. James Turner et Richard Meaden (Porsche 911). Meilleur tour en course Turner-Meaden, en 2’43 »907.

(Pour recevoir toute l’actualité, les articles et les événements de votre commune dans votre boite mail chaque matin GRATUITEMENT, abonnez-vous à la newsletter en indiquant votre adresse mail dans un message juste en dessous 😉 )

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous aimez nos articles ?

Abonnez-vous à notre newsletter !