14 Juillet : la police s’inquiète de ventes anormales d’acide chlorhydrique

Samedi, plusieurs commerces de L’Essonne ont alerté la police après avoir vu leur stock d’acide chlorhydrique écoulé en quelques heures, un produit pouvant être détourné afin de servir à constituer des armes dangereuses contre les forces de l’ordre notamment.

Résultat, ce dimanche 14 juillet, les autorités de l’Essonne sont en alerte. Au moins deux magasins de bricolage ont même vu leurs stocks épuisés en une journée.

« Mais, à la veille du 14 juillet, on craint que ce soit utilisé pour réaliser des pétards ou des cocktails Molotov, confirme une source policière. Ça peut être jeté sur nos collègues », redoute-t-elle auprès du Parisien.

Même sentiment chez les pompiers. « Sachant que ce produit a été vendu en de telles quantités, on n’engagera pas nos personnels, on évaluera le risque et, s’il n’y a pas de mise en péril pour des personnes, on laissera brûler. » « C’est un produit corrosif qui peut faire de gros dégâts, notamment sur la peau et les yeux. »

(Pour recevoir toute l’actualité, les articles et les événements de votre commune dans votre boite mail chaque matin GRATUITEMENT, abonnez-vous à la newsletter en indiquant votre adresse mail dans un message juste en dessous 😉 )

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous aimez nos articles ?

Abonnez-vous à notre newsletter !