13 – 14 octobre : de très attendues Super Finales du Championnat de France FFSA GT au Circuit Paul Ricard

Sixièmes et ultimes rendez-vous de la saison après Nogaro, Pau, Dijon, Magny-Cours et Barcelone, les dernières courses du championnat de France FFSA GT-GT4 sur le Circuit Paul Ricard serviront de juges de paix pour l’attribution des titres nationaux 2018. Dans le sillage de la locomotive GT4 France, la Peugeot 308 Racing Cup, le championnat de France F4, et la Porsche Carrera Cup complèteront l’ossature du programme national, assorties de la Porsche GT3 Cup Challenge Benelux et de la Série Boss GP.

Alors qu’avant son arrivée au Circuit Paul Ricard la caravane du Championnat de France FFSA GT des circuits s’apprête à effectuer une escapade en Catalogne, sur le circuit de Barcelone du 28 au 30 septembre, tous les teams vont profiter de ce déplacement à Montmelo sur le tracé du Grand Prix d’Espagne, pour affûter leurs armes. Car se profilent à l’horizon les Super Finales encore programmées en Provence, avec en particulier des GT4 aux performances de plus en plus étonnantes, même pour les nouvelles venues, telles les Alpines A110 du XXIe siècle entrées dans l’histoire au début du mois !
De même que l’an passé, les deux courses d’une heure de l’ultime meeting se dérouleront donc sur le Circuit Paul Ricard, et elles permettront de couronner les champions Pro-Am et Am FFSA GT 2018. Mais pas seulement, car le programme des festivités sera très copieux.

Les pilotes Ginetta, Audi et Mercedes dominent

Certes, avec une douzaine de Cayman Clubsport MR, Porsche occupe numériquement le devant de la scène, mais jusqu’à présent ce sont les pilotes Ginetta, Audi et Mercedes qui dominent le classement en Pro-Am. Avec principalement Robert Consani et Benjamin Lariche chez Speedcar, devant leurs plus proches poursuivants de SaintéLoc et AKKA-ASP.

En revanche, du côté des sprinters de la catégorie Am, Nicolas Gomar et Julien Lambert (Porsche, AGS) composent avec Rodolphe Wallgren (Ginetta, Speedcar) le trio de tête au classement provisoire.

Quant aux classements provisoires des Teams, en Pro-Am, Speedcar, SaintéLoc et AKKA-ASP occupent actuellement le podium loin devant la meute, tandis qu’en Am il est détenu par AGS et Speedcar devant la paire de chasse composée de Foxo et Cool Racing.

Les 9 marques et les forces en présence en Championnat FFSA GT4

En parcourant les listes de concurrents du Championnat de France FFSA GT4, on trouve neuf marques, parfois présentes avec une seule auto et parfois avec une impressionnante brochette d’autos.
En tête de gondole figurent les 12 Porsche Cayman Clubsport MR des équipes CD Sport, Racing Technology, Cool Racing, AGS Events, IMSA Performance, Vic’Team et Foxo.
Immédiatement dans leur sillage figurent les huit BMW M4 du BMW Team France, de L’Espace Bienvenue, SDA Sport / TFT Racing et de 3Y Technology, mais aussi les BMW EKRIS M4 du BMWTF ; les six Ginetta G55 de Speedcar ainsi que du CMR ; les cinq Audi R8 LMS de SaintéLoc Racing, des ibériques de Baporo Motorsport, et d’Hores Racing ; et les quatres Mercedes AMG de M Racing YMR et de l’AKKA-ASP Team.
Enfin, les deux Alpines A110 du CMR ; la KTM X-Box de Greensall Motorsport ; l’Aston Martin Vantage de Generation AMR Super Racing, et la Maserati GrandTurismo de GP 34 by Gemo Motorsport ferment le ban.

Porsche et Peugeot Cup, monoplaces F4 et Boss GP au rendez-vous

D’autres disciplines majeures seront également au programme : la Porsche Carrera Cup France et la Porsche GT3 Cup Challenge Benelux, la Peugeot 308 Racing Cup, le Championnat de France F4 et pour la première fois en France cette année, les monoplaces du Boss GP.
Devenues un évènement phare dans le concert des compétitions automobiles à vivre en famille, les finales du Championnat de France des circuits FFSA GT seront des plus animées sur et hors du ruban d’asphalte du Circuit Paul Ricard.

Le public et les enfants à l’honneur avec Motul, BMW, Peugeot et Smart

Ce rendez-vous garantira aux visiteurs et à tous les passionnés un spectacle complet sur le Circuit Paul Ricard. De multiples activités permettront à tous de se divertir dans le Paddock, en dehors des spectacles proposés par les différentes compétitions. BMW et Peugeot proposeront notamment différentes zones d’activités, et l’on ne s’ennuiera également pas sur le stand Motul.
Les enfants seront aussi à l’honneur, et l’animation Formula Kids sera dédiée aux plus jeunes. Plusieurs d’entre-eux auront la chance de vivre un tour du Circuit Paul Ricard à bord d’un Roadster Smart piloté par Mike Parisy, le tenant du titre de Champion de France FFSA GT 2017.

L’Alpine A110 GT4 est entrée dans l’histoire du Championnat FFSA

Confiée à Pierre-Alexandre Jean et Pierre Sancinéna et exploitée par l’équipe CMR, l’Alpine A110 GT4 a signé lors du meeting de Nevers Magny-Cours sa première victoire en France, le dimanche 9 septembre.
Un moment historique à plus d’un titre puisqu’il s’agissait du premier succès d’un constructeur français dans le cadre du Championnat de France FFSA GT.
Immédiatement dans le rythme lors de ses grands débuts sur le circuit de Dijon-Prenois, l’Alpine A110 GT4 avait confirmé son potentiel avec un premier triomphe au niveau européen une semaine plus tard à Spa-Francorchamps. Et dans la Nièvre, deux Alpines A110 GT4 étaient en piste pour leur deuxième apparition dans l’Hexagone. Confiées aux duettistes Soheil Ayari et Nicolas Tardif, ainsi qu’à Pierre-Alexandre Jean et Pierre Sancinéna – le leader de l’Alpine Elf Europa Cup -, la petite dernière des GT4 allait à nouveau faire forte impression en Bourgogne.

Performantes en qualifications dans le trio de tête, elles s’avéraient encore plus redoutables en course. Misant sur la légèreté et l’agilité de l’Alpine A110 GT4, Pierre-Alexandre et Pierre mettait à profit ses atouts pour mener la #36 sur le podium de la première course du week-end. Et le dimanche, le même équipage faisait mieux. Bien placé d’entrée, il élevait la cadence dans les derniers tours pour s’imposer devant près de quarante adversaires. Alpine devenait ainsi le premier constructeur français à s’imposer au sein du Championnat de France FFSA GT.

Ce succès historique fut signé devant les Audi R8 LMS du Saintéloc Racing confiées à Grégory Guilvert et Fabien Michal de même qu’à Lonni Martins et Christophe Hamon. Du côté des « Amateurs », Romain Brandela et Michaël Petit (BMW M4 GT4) s’imposaient quant à eux devant Nicolas Gomar et Julien Lambert (Porsche Cayman, AGS Events).

Les réactions du Directeur de Signatech et des pilotes :

Philippe Sinault, Directeur de Signatech, ne cachait pas sa satisfaction : « C’est une victoire qui correspond bien à la nature de l’Alpine A110 GT4. Depuis ses débuts en compétition, elle ne cesse de démontrer son agilité et sa polyvalence sur tous les types de circuits, notamment grâce au pari réussi de sa légèreté ancrée dans l’ADN d’Alpine. Ces trois axes avaient été ciblés très tôt dans le développement mené par l’équipe de Lionel Chevalier et de Signatech. Cette réussite, nous la devons aussi au travail acharné effectué par la structure CMR et ses deux jeunes pilotes talentueux. »

Pierre-Alexandre Jean, pilote Alpine A110 CMR : « C’est une victoire historique pour un pilote français évoluant dans une équipe française, une voiture française et un championnat français. Je ne pouvais pas rêver mieux, d’autant que j’ai pu me bagarrer avec Soheil qui m’a accompagné durant mes deux années en monoplace. C’est une vraie fierté de voir tout le travail de l’équipe récompensé ! »

Pierre Sancinéna, pilote Alpine A110 CMR : « En venant à Magny-Cours, j’avais dans un coin de ma tête l’envie d’offrir à Alpine sa première victoire en Championnat de France. C’est incroyable de voir ce rêve devenir réalité. Et je suis extrêmement fier du travail accompli par l’équipe et Pierre-Alexandre. Les réglages étaient parfaits ; ils nous ont permis d’économiser les pneus tout en étant à l’aise partout. Cette victoire qui correspond bien à la nature de l’Alpine A110 GT4 ! »

(Pour recevoir toute l’actualité, les articles et les événements de votre commune dans votre boite mail chaque matin GRATUITEMENT, abonnez-vous à la newsletter en indiquant votre adresse mail dans un message juste en dessous )

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous aimez nos articles ?

Abonnez-vous à notre newsletter !