Des travaux d’assainissement à Beausoleil

Depuis plus de trente ans maintenant, la ville de Sanary-sur-Mer multiplie les actions pour préserver l’environnement. Bien consciente que l’activité humaine peut avoir des conséquences insoupçonnées sur la nature, la Municipalité met tout en œuvre pour limiter les nuisances sur son territoire. 

Par exemple, plusieurs quartiers de la Commune urbanisés avant les années 90 et proches de la station d’épuration, n’étaient pas raccordés au réseau public de collecte des eaux usées. Cette situation présentait un risque de pollution des nappes phréatiques et des plages, en cas de dysfonctionnement des fosses septiques proches du littoral. Afin de pallier ce risque, la Commune a mis en œuvre un projet complet dont le quartier Beausoleil fait partie. 

Restructurer pour préserver :

Pour des raisons de coordination, notamment avec la création de la conduite de refoulement entre le poste de relevage des Baux et la station d’épuration, le dossier a dû être scindé en deux tranches : 

  • une première tranche pour l’avenue Frédéric Mistral 
  • une seconde pour le boulevard Beausoleil et l’impasse Chez Nous 

Le projet consiste à : 

  • étendre le collecteur d’assainissement 
  • réhabiliter les réseaux d’eau potable avec la suppression des branchements en plomb 
  • enterrer les réseaux aériens (ENEDIS et Orange télécom) 
  • réhabiliter l’éclairage public existant par la mise en place de lanternes à LED économes en énergie 
  • retraiter les revêtements de surface 

Les travaux d’effacement des réseaux aériens sont de la compétence de la Commune, et sont réalisés sous la maîtrise d’ouvrage déléguée au SYMIELEC VAR. Toutefois, l’extension du collecteur d’assainissement et la réhabilitation du réseau d’eau potable sont, depuis le 1er janvier 2019, de la compétence de la Communauté d’Agglomération Sud Sainte Baume (CASSB). 

Historique du projet :

Initialement, la priorité avait été donnée au tronçon sur l’avenue Frédéric Mistral, car celui-ci s’inscrivait dans la construction de la conduite de refoulement reliant le nouveau poste de relevage des Baux à la station d’épuration, dont la dernière tranche a été achevée début 2019. 

La première phase de travaux a été réalisée en 2015 pour un montant global de 1 080 200 € TTC. 

Planification et coût :

La durée des travaux est estimée entre 4 et 6 mois en fonction de la nature du terrain (présence plus ou moins importante de rochers). Le démarrage des travaux peut s’envisager au 4ème trimestre 2019. 

Le montant estimé du lot voirie – réseaux secs est d’environ 400 000 € TTC, celui des réseaux eau potable, assainissement et pluvial est de 450 000 € TTC (pris en charge par la CASSB). 

(Pour recevoir toute l’actualité, les articles et les événements de votre commune dans votre boite mail chaque matin GRATUITEMENT, abonnez-vous à la newsletter en indiquant votre adresse mail dans un message juste en dessous 😉 )

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous aimez nos articles ?

Abonnez-vous à notre newsletter !